DR

Sur les Îles de Fer, c'est la démocratie qui règne.

On seulement passé quelques minutes sur les Iles de Fer, depuis le début de la saison 6 de Game of Thrones. Mais il s'est passé quelque chose de capital, pour la suite du petit royaume. Attention spoilers !

Le maître des lieux, Balon Greyjoy (Patrick Malahide), a été assassiné par son frère fraîchement revenu au pays, Euron Greyjoy (Pilou Asbæk). Dans la foulée, Yara a juré de venger son père, dès qu'elle aura pris sa place sur le Seastone (le trône local). Sauf que les choses ne sont pas aussi simples. On n'est pas à Kings Landing ici ! Comme lui rappelle sèchement le "Prêtre du Dieu Noyé" (joué par Jonathan Ryan), pour prendre la succession, elle devra passer par le Kingsmoot (voir vidéo ci-dessous). Mais c'est quoi un Kingsmoot ?

Si vous n'avez jamais lu les livres de George RR Martin, vous n'avez peut-être même pas relevé cette expression un peu barbare. Le Kingsmoot, c'est une cérémonie traditionnelle au cours de laquelle le futur souverain des îles de Fer est désigné. Car ce pays est le seul de Westeros, qui s'appuie sur un système (plus ou moins) démocratique. Il n'y a pas de succession automatique dans la lignée familiale. Plutôt que de céder le pouvoir à l'héritier du roi, les capitaines de navire peuvent se nommer candidat et votent ensuite collectivement pour élire leur prochain chef.

"C'est n'est pas le règne de la tyrannie. C'est un système assez structuré", détaille l'actrice Gemma Whelan à TVGuide.com. "Un peu comme chez nous, les candidats vont devoir faire campagne, faire des déclarations publiques et des manifestes sur ce qu'ils vont faire. Ensuite, les Fer-nés votent en fonction de qu'ils ont entendu."

Game of Thrones S6E03 : Kit Harington explique le dernier coup de Jon Snow

En tant que fille du Roi sortant, Yara semble toute désignée pour la succession et la favorite logique : "Elle connaît les Fer-nés comme personne. Elle a passé sa vie sur le devant de la scène et elle a de bonnes mœurs, une bonne compréhension de la façon dont les choses doivent être exécutées. Et elle a appris des erreurs de son père", assure l'actrice, déjà en campagne. Et même si aucune femme n'a encore jamais gouvernée les Îles de Fer, Whelan promet que cela ne sera pas un obstacle.

Sauf que face à elle, elle retrouvera évidemment Euron Greyjoy (Pilou Asbaek). Son tonton assoiffé de pouvoir est prêt à tout. "Il n'est pas là pour déconner..." s'amuse la comédienne de Game of Thrones. "Il est comme dans les livres, il se place au-dessus des lois. Il est très fidèle au personnage de Martin."

DR

Le faire tomber dans cette élection ne sera pas une mince affaire. Mais le retour de Theon au pays pourrait faire la différence. Si Yara et lui sont en mesure de travailler ensemble, Whelan assure que le Kingsmoot est largement à la portée de la jeune guerrière.

Ce sera à voir dans la suite de la saison 6 de Game of Thrones, dimanche soir sur HBO et en France sur OCS.