Abaca

Alors qu'il a confié la semaine passée rêver d'incarner un méchant de James Bond, aujourd'hui l'acteur hollywoodien a un autre rêve : donner la réplique au rockeur français.

Aujourd'hui sort en salles le vingt-huitième long métrage de Steven Spielberg. Sur un thème qui lui est cher - la guerre - avec son acteur fétiche - Tom Hanks - Le Pont des Espions conte l’his­toire vraie de James Dono­van, avocat spécia­lisé dans les assu­rances plongé malgré lui en pleine guerre froide.

Et si le réalisateur américain est très élogieux envers son acteur star, Tom Hanks est tout aussi dithyrambique envers le cinéaste : "Patron, je vous aime!", s'exclame-t-il dans les colonnes de Gala.

Steven Spielberg : "Tom Hanks, c'est un des plus grands acteurs de tous les temps"

A la publication française, l'éter­nel inter­prète de Forrest Gump confie aussi ses peurs quant au climat actuel du monde, rassure quant à l'état de santé de sa femme (" Elle vient de termi­ner ses trai­te­ments médi­caux, dix mois qui ne furent pas un long fleuve tranquille. Je suis telle­ment admi­ra­tif de son courage"), évoque ses facilités à manier la langue française ("Vous plaisantez?") et partage une de ses nouvelles étonnantes envies cinématographiques : "J’ai­me­rais bien que mon ami Johnny Hally­day m’ap­prenne votre langue. Vous admi­rez le chan­teur, mais je peux vous dire que c’est aussi un sacré acteur avec lequel j’ai­me­rai tour­ner".

En attendant de donner la réplique au rockeur français, Tom Hanks est aujourd'hui à l'affiche du Pont des Espions de Steven Spielberg, puis il partagera l'écran avec Omar Sy dans Inferno alors qu'il est actuellement en tournage de Sully de Clint Eastwood.

L'histoire du Pont des Espions : James Donovan, un avocat de Brooklyn se retrouve plongé au cœur de la guerre froide lorsque la CIA l’envoie accomplir une mission presque impossible : négocier la libération du pilote d’un avion d’espionnage américain U-2 qui a été capturé par les soviétiques.

La bande-annonce du Pont des Espions, au cinéma le 2 décembre 2015 :  

A lire aussi sur Première