DR

Les Internautes sont morts de rire.

Il faut plus qu'une carotte pour effrayer Steven Seagal.

Le roi des arts martiaux reconverti dans le blues s'est plié sans broncher aux surprenantes volontés du président de la Biélorussie Alexander Lukashenko la semaine dernière. En visite dans l'ex République d'URSS, l'acteur de 64 ans a accepté de goûter les légumes du potager présidentiel, ou plutôt il n'a pas vraiment eu le choix.

DR

Alors qu'il déambulait dans les jardins de la maison de campagne d'Alexander Lukashenko, entouré de domestiques, d'officiels du régime, de traducteurs et de journalistes, Steven Seagal s'est retrouvé pris au piège. Le président biélorusse, qui a été qualifié il y a quelques années par Washington de "dernier dictateur d'Europe", a arraché une carotte du sol, l'a pelée et lui a tendue en ordonnant: "Voilà, mange ça pour ta santé, c'est très sain". L'acteur s'est alors exécuté sous l'oeil des nombreuses caméras, mâchonnant son légume pendant plusieurs minutes. Les images ont fait le tour des télévisions biélorusses, provoquant l'hilarité des Internautes, et des détournements hilarants ont fleuri.

La star qui possède la double-nationalité américaine et serbe est habitué à rendre visite à des dirigeants controversés. On a pu le voir s'essayer aux danses traditionnelles tchétchènes dans le palais Ramzan Kadyrov en 2013 mais comme Gérard Depardieu, il a un gros faible pour Vladimir Poutine. "La première fois que je suis allé chez lui, j'ai vu une statue taille réelle de Kano Jigoro, qui a créé le judo, alors j'ai été immédiatement conquis et impressionné et j'ai voulu connaître cet homme en profondeur", expliquait celui qui a soutenu le leader russe lors de l'annexion de la Crimée en 2014 et participé à la grande parade militaire sur la Place Rouge en 2015.