Viggo Mortensen 60 ans
Warner Bros. France/Metropolitan FilmExport /Mars Films/Metropolitan FilmExport

L’acteur américano-danois fête ses soixante ans le 20 octobre.

Happy birthday, Viggo Mortensen ! Ou, comme on dit au Danemark, "tillykke med fødselsdagen" ! L’acteur américano-danois fête aujourd’hui ses 60 ans. À cette occasion, Première vous propose de redécouvrir cinq rôles qui ont marqué sa carrière, de la saga Le Seigneur des Anneaux au film indépendant Captain Fantastic, en passant par ses collaborations avec le réalisateur canadien David Cronenberg.

Trilogie Le Seigneur des Anneaux (2001-2003) de Peter Jackson

Viggo Mortensen commence sa carrière au milieu des années 1980, mais il faut attendre 2001 et la sortie de La Communauté de l’anneau, le premier film adapté de la saga de J.R.R. Tolkien, pour que le grand public le découvre. Il y interprète Aragorn, le chef des Dúnedain du Nord, membre de la Communauté de l’Anneau et compagnon de Frodon et Gandalf. Il reprend le rôle du chevalier d’heroic fantasy dans Les Deux Tours (2002) et Le Retour du roi (2003). Il peut remercier Peter Jackson !

 

A History of Violence (2005) de David Cronenberg

A Histoire of Violence marque le début d’une longue collaboration entre Viggo Mortensen et David Cronenberg, réalisateur entre autres films de Vidéodrome (1983) et de La Mouche (1986). L’acteur y interprète Tom Stall, un père de famille apparemment normal, qui devient un héros après avoir abattu deux tueurs dans son restaurant. Les médias s’emparent de l’histoire et Tom devient une célébrité locale. Mais l’arrivée d’un mafieux prétendant le connaître va l’empêcher de reprendre une vie normale …

Le Seigneur des anneaux : Viggo Mortensen a tourné une scène sur un champ de bombes

La Route (2009) de John Hillcoat

Adapté du roman de Cormac McCarthy, l’auteur de No Country For Old Men (porté au cinéma par les frères Coen), La Route est un film d’anticipation implacable. Viggo Mortensen incarne un père tentant de survivre avec son jeune fils dans un monde post-apocalyptique régi par la sauvagerie et le cannibalisme. L’acteur incarne avec émotion ce personnage prêt à tout pour sauver son fils.

 

Les Promesses de l’ombre (2007) de David Cronenberg

Seconde collaboration entre Viggo Mortensen et David Cronenberg, Les Promesses de l’ombre se déroule à Londres dans le milieu des Vory v’zakone, mafia de l’ex-bloc soviétique. Viggo Mortensen, qui joue avec un accent russe pour l’occasion, interprète Nikolai Loujine, chauffeur et homme de main d’une famille criminelle d’Europe de l’Est. Sa fidélité est mise à rude épreuve lorsque débarque Anna, une sage-femme qui tente de retrouver la famille d’un nouveau-né dont la mère est décédée en couches. La jeune femme, incarnée par Naomi Watts, est en effet en possession d’un journal intime contenant des informations compromettantes pour le patron de Nikolai.

Viggo Mortensen va réaliser son premier film

Captain Fantastic (2016) de Matt Ross

Feel-good movie dramatique, Captain Fantastic met en scène une famille pas tout à fait comme les autres … Ben Cash, père de famille exemplaire interprété par Viggo Mortensen, élève ses six enfants dans une forêt du nord-ouest des Etats-Unis, loin de la société déchaînée. Le décès de sa femme l’oblige à partir en ville pour quelques temps. Préparés à la vie sauvage, ses enfants survivront-ils dans la jungle urbaine ? Captain Fantastic offre à Viggo Mortensen son rôle le plus décalé et attachant, une sorte de Rambo transformé en papa poule mi-baroudeur mi-hippie.