Sony Pictures Television

Kevin Spacey est décrit comme « un gars tactile » par l’acteur Guy Pearce.

Trois nouvelles accusations d’agression ont été portées contre Kevin Spacey, annonçait hier le site TMZ. L’information a depuis été confirmée par Variety. C’est Scotland Yard, la police londonienne, qui est chargée de l’enquête. Les faits en question se seraient déroulés à Westminster en 1996, dans le district londonien de Lambeth en 2008, et à Gloucester en 2013. Les trois victimes de ces différentes affaires sont des hommes.

Anthony Rapp, acteur dans la série télé Star Trek : Discovery, est le premier à l’avoir accusé d’agression, en octobre 2017, dans la foulée de l'affaire Weinstein. Les faits remontaient à 1986, alors qu’Anthony Rapp n’avait que 14 ans. Depuis, d’autres victimes présumées se sont manifestées. La dernière plainte date d’avril dernier, concernant une agression qui aurait eu lieu à West Hollywood (Californie) en 1992.

Kevin Spacey suspecté dans une nouvelle histoire d'agression sexuelle

Et ce n’est pas fini. L’acteur Guy Pearce, interviewé par l’animateur australien Andrew Denton, vient de révéler que Kevin Spacey aurait eu un comportement inapproprié pendant le tournage de L.A. Confidential, en 1997. Il décrit Spacey comme "un gars tactile". "Heureusement j’avais 29 ans, et pas 14 ans", précise-t-il.

La carrière de Kevin Spacey est au point mort depuis ces révélations. L’acteur a été renvoyé de la série Netflix House of Cards, dont la saison 6 a dû être réécrite suite à son éviction. Les scènes de Tout l’argent du monde, le dernier film de Ridley Scott dans lequel l’acteur devait apparaître, avaient même été retournées avec un autre acteur, à seulement un mois de la sortie américaine du film. Pour ce rôle nécessitant cinq heures de maquillage, Kevin Spacey était pressenti pour l'Oscar du meilleur acteur.

Kevin Spacey effacé du prochain Ridley Scott à six semaines de la sortie

Prochainement au Cinéma