Neve Campbell
Abaca

La star de Skyscraper s'explique sur son étrange carrière.

Superstar dans les années 90 et au début des années 2000, notamment grâce à la saga Scream, Neve Campbell a peu à peu déserté les écrans de cinéma. Une carrière en dent de scie, malgré quelques apparitions dans des séries télé (Grey's Anatomy) et un retour au cinéma remarqué dans le blockbuster Skyscraper, où elle donne la répliqué à Dwayne Johnson. Sur le plateau du Late Show de Stephen Colbert, l'actrice a expliqué sa décision de quitter Hollywood pour Londres : « J'avais besoin de temps. Durant ma vingtaine, tout est allé si vite et si haut que ça m'a submergée. C'était formidable, évidemment, et je suis très reconnaissante, mais j'en étais au point où tout ce qu'on me proposait ne m'intéressait pas. Il n'y avait que des films d'horreur, parce que j'étais connue pour ça, ou de mauvaises comédies romantiques », assure-t-elle.

« Les scripts ne me parlaient pas et je me sentais un peu malheureuse (…) Je me suis dit : 'Je veux du changement' ». Elle a alors déménagé à Londres où elle était « totalement anonyme ».

Neve Campbell se souvient de ses débuts dans le show-business en 1994, quand elle a été castée pour le rôle de Julia dans La Vie à cinq, à l'âge de 20 ans. « Je ne connaissais rien à tout ça car j'étais danseuse. Je ne connaissais pas la pop culture américaine (NDLR : Campbell est Canadienne) et soudain je devais actrice et tout un tas de choses m'arrivaient ». En 1997, elle est invitée à présenter le Saturday Night Live : « Je ne regardais pas l'émission très souvent (…) Le musicien qui jouait ce soir-là était David Bowie (…) J'ai dit : 'Qui est David Bowie ?' J'ai gâché cette expérience parce j'étais ignorante »

Neve Campbell est cette semaine à l'affiche de Skyscraper. Bande-annonce :

Prochainement au Cinéma