DR

Il ne faut pas espérer voir l'apprenti sorcier au premier rang lors de la première d'Harry Potter et l'Enfant Maudit.

Alors que les fans de la saga Harry Potter trépignent d'impatience à l'idée de découvrir la pièce Harry Potter et l'Enfant Maudit, qui se jouera à Londres à partir du 31 juillet prochain, Harry Potter lui-même n'est pas très chaud.

Actuellement en promo du déconcertant Swiss Army Man, Daniel Radcliffe a expliqué pourquoi, malgré sa curiosité, il était réticent.

Swiss Army Man : la critique de James Franco

Dans le talk-show de Stephen Colbert, l'acteur anglais de 26 ans a reconnu qu'il était intrigué par la pièce, dont l'action se déroule près de vingt après la saga Harry Potter : "Je crois que j'ai envie de voir le show. Je suis sincèrement intrigué et j'ai entendu que c'était fantastisque".

Ce qui le refroidit ? Les fans. "Mais je pense que m'asseoir parmi une audience qui sera composée essentiellement, dans un futur proche, d'ultra fans d'Harry Potter, n'est pas une façon très relaxante de voir un spectacle. Alors non, pas pour l'instant, mais j'ai entendu que c'était fantastique", a insisté l'acteur, qu'on retrouvera cet été dans Insaisissables 2.

Les représentations d'Harry Potter et l'Enfant Maudit affichent quasiment complet jusqu'à mai 2017. De nombreux fans assistent aux premières qui se jouent actuellement au Palace Theatre déguisés en élèves de Poudlard.

 

 

Prochainement au Cinéma