Le réalisateur Bryan Singer est accusé de plusieurs agressions sexuelles sur mineurs
Abaca

Alors que Bohemian Rhapsody triomphe, son metteur en scène est au cœur d’un scandale.

The Atlantic donne la parole à quatre victimes présumées de Bryan Singer, le réalisateur de X-Men, Usual Suspects, Valkyrie ou encore Bohemian Rhapsody. Après une longue enquête, le journal américain livre un portrait à charge du metteur en scène de 53 ans, qui aurait drogué et alcoolisé de jeunes hommes lors de soirées hollywoodiennes pour avoir des relations sexuelles avec eux. Sur les quatre personnes qui témoignent, une donne son identité : Victor Valdinos avait 13 ans sur le tournage d’Un élève doué, sorti en 1988, et il aurait subi des attouchements de la part du réalisateur du film. Deux autres accusateurs témoignent de relations sexuelles imposées alors qu’ils avaient 13 et 15 ans, et un dernier affirme avoir eu "des rapports oraux" avec Bryan Singer, qui aurait développé "un comportement de prédateur" en lui offrant de l’alcool et de la drogue en abondance avant de passer à l’acte.

Kevin Spacey suspecté dans une nouvelle histoire d'agression sexuelle

Ce ne sont pas les premiers à accuser ainsi cette figure hollywoodienne : en 2017, Cesar Sanchez-Guzman affirmait avoir été violé par Singer sur son yacht, en 2003, et en 2014, c’est Michael Egan III qui avait porté plainte pour le même type d’agression. Celle-ci avait été annulée par un juge fédéral de Hawaï à cause d’un dossier trop incomplet.

Cette annonce choc tombe au moment où le dernier film de Bryan Singer, Bohemian Rhapsody, triomphe à Hollywood. Après avoir rapporté 700 millions de dollars de recettes dans le monde, ce biopic de Freddie Mercury a gagné le Golden Globe du meilleur drame (ainsi que celui du meilleur acteur pour Rami Malek, qui interprète le chanteur de Queen) et il est à présent en lice pour les Oscars. Son tournage n’avait d’ailleurs pas été de tout repos, Singer ayant été licencié par la 20th Century Fox avant la fin des prises de vue parce qu’il n’était pas revenu d’un congé accordé pour les fêtes de Thanksgiving. Il a été remplacé par Dexter Flecther (qui prépare Rocketman, le biopic d’Elton John), et au moment de la mise à l’écart du réalisateur initial, il n’a jamais été fait écho de ces accusations d’agressions sexuelles. Lors des Golden Globes, les producteurs sont montés sur scène pour remercier toute l’équipe… sauf lui.

Golden Globes 2019 : Bohemian Rhapsody élu meilleur film, mais Bryan Singer n'est pas cité

Bryan Singer a réagi à l’article d’Atlantico en considérant qu’il s’agissait d’une "entreprise homophobe" visant à lui nuire au moment où son film figure parmi les favoris des Oscars 2019. Rami Malek a de son côté expliqué qu’il n’était pas au courant de ces allégations : il les aurait découvertes après avoir été engagé sur Bohemian Rhapsody.

A lire aussi sur Première