Garance Marillier clip de rap
capture d'écran YouTube

Il s’agit d’un nouveau single d’Antha, ex-moitié d’Orties, dont une de leurs chansons était au générique du film d’horreur de Julia Ducournau en 2017.

2017. Un ‘petit’ film fait parler de lui : Grave, l’itinéraire d’une étudiante végétarienne devenant cannibale. Un film de genre, coloré et sanguinolent, allégorie mordante de la découverte de la sexualité chez une jeune fille propulsant sur le devant de la scène son auteure, Julia Ducournau, et son interprète principale, Garance Marillier.

Garance Marillier (Grave) : "Les cannibales sont des êtres humains"

Dans une scène emblématique du film, celle-ci se prépare avant de partir en soirée, se découvrant une féminité en se maquillant et s’habillant sexy. Devant le miroir, l’actrice ondule sur la chanson équivoque et crue Plus pute que toutes les putes du groupe désormais séparé, Orties. Une ode à la débauche, électro brut et mortifère teinté de pulsions érotico-féministes, qui sied parfaitement à ce moment crucial où le personnage incarnée par Garance Marillier se mue en jeune femme fatale, divine et dangereuse.

Un cinéma américain offre des sacs à vomi avant la projection de Grave

Deux ans plus tard, on a de brèves nouvelles de l’actrice. Si on l’avait aperçu dans la très bonne série d’anticipation d’Arte, Ad Vitam, la voilà qui réapparaît furtivement dans Fra Angelico, un clip de rap mêlant punchlines trash et esthétique gothico-chic dépressive réalisé par le prodige Kevin Elamrani-Lince. Pas étonnant : le son est signé Antha, l’une des deux sœurs d’Orties, qui prépare actuellement la sortie de son premier album solo. La boucle est bouclée.

Après M. Night Shyamalan, Edgar Wright en pince lui-aussi pour Grave