Abaca

… Un geste pas si anodin.

Ce lundi 14 mai à Cannes, le jury présidé par Cate Blanchett, découvrait le dernier film de Spike Lee, Blackkklansman. Lors de la traditionnelle montée des marches, Kristen Stewart a eu un geste à la fois simple et surprenant : la jurée de cette 71e édition, posant sous la pluie devant les photographes, a retiré ses chaussures à talons avant de grimper vers le palais des festivals. 

Une simple question de confort ? Pas si sûr. Plus tôt dans la journée, Thierry Frémaux et les dirigeants des sélections parallèles de Cannes signaient une charte pour plus de parité entre les hommes et les femmes dans le cinéma. Un événement qui pourrait avoir rappelé un épisode, qui s’était déroulé à Cannes en 2016.

A l’époque, Julia Roberts avait choisi de se présenter pieds nus sur le tapis rouge, en une subtile contestation de l’obligation pour les femmes de porter des chaussures à talons. Kristen Stewart avait abondé dans le sens de son aînée : "Les choses doivent changer tout de suite. On ne peut pas me demander quelque chose qu’on ne demande pas un homme. Je comprends l’histoire de la cravate mais on devrait pouvoir porter des chaussures plates ou des talons." L’année précédente, des femmes avaient été refusées de projections parce qu’elles ne portaient pas de talons.

A lire aussi sur Première