Atteinte de sclérose en plaques, l’actrice Selma Blair ne se laisse pas abattre par la maladie
Instagram @selmablair/@sarahmgellar

Apparue avec une canne à la soirée des Oscars, elle est soutenue par ses amis Sarah Michelle Gellar et Guillermo del Toro.

Selma Blair a défilé sur la tapis rouge de la soirée post Oscars organisée par Vanity Fair avec une canne, qui n’est pas passée inaperçue : l’actrice de 46 ans a profité de l’événement pour annoncer publiquement qu’elle développait une sclérose en plaques, une maladie causant la dégénérescence des nerfs.

Les symptômes diffèrent selon les malades, et pour Selma, les douleurs touchent ses jambes, ce qui l’empêche de marcher correctement, et plus généralement le côté gauche de son corps, ce qui la fait souffrir. Elle vient d’expliquer lors de l’émission télévisée Good Morning America qu’elle ressentait des douleurs intenses depuis plusieurs années, avant la naissance de son fils, et que quand elle a enfin pu mettre un nom sur sa maladie, en octobre dernier, elle en a pleuré de soulagement. "Mes larmes coulaient car que je savais que mon corps était en train de perdre le contrôle, mais je ressentais en même temps un certain soulagement."

A l’époque du diagnostic, elle avait expliqué sur Instagram qu’elle était heureuse d’avoir pu conserver "son merveilleux travail" sur la série Another Life, produite par Netflix, malgré son handicap. "Je suis handicapée. Parfois, je tombe. Ou je laisse tomber des trucs. Ma mémoire se trouble et c'est comme si le côté gauche de mon corps réclamait la bonne direction à un GPS cassé. Mais on le fait quand même !"

C’est avec le même enthousiasme qu’elle a partagé ce week-end la photo ci-dessus, où elle pose fièrement en robe de soirée à la soirée post-Oscars. "Je continue de vivre ma vie. Avec cette canne, cette cape, cette nuit ? Merci à tous pour votre soutien."

Cette annonce publique a en effet entraîné de nombreuses réactions, notamment de la part de ses amis hollywoodiens. Sarah Michelle Gellar, avec qui elle partageait l’affiche de Sexe Intensions, en 1999, a partagé l’une des photos de la soirée en affirmant à quel point elle admirait son amie pour son courage : "Elle fait face à ce diagnostic de la manière dont elle fait face à tout : avec dignité, grâce et en gardant la tête haute."

Guillermo del Toro, qui l’a filmée dans les deux volets de Hellboy, en 2004 et 2008, a lui aussi partagé son soutien à la comédienne : "Selma est un paradoxe magnifique : elle est vulnérable et forte. Incroyablement forte : c’est une battante. Son sens de l’humour extra et son goût pour l’absurde font qu’elle est l’une des personnes que j’aime le plus au monde."

A lire aussi sur Première

Avant La Forme de l'eau, Guillermo Del Toro retrace sa carrière

Quand La Forme de l'eau n'était pas encore devenu un vrai phénomène, nous avions rencontré Guillermo Del Toro l'année dernière au festival d'animation d'Annecy. L'occasion de revenir en détail sur sa filmographie.