DR

Et le résultat est dans Vanity Fair.

Amy Schumer l'a prouvé à de nombreuses reprises : elle n'a pas peur de se mettre à nu, que ça soit dans la comédie de Judd Apatow Crazy Amy ou dans les shootings photos dont elle raffole.

La chouchoute de la comédie US qui s'est fait un nom grâce au stand-up a eu l'honneur d'être immortalisée par Annie Leibowitz pour l'édition américaine de Vanity Fair, dont elle fait la couverture, transformée en pin-up rétro aux courbes plantureuses. A l'intérieur du magazine, Amy Schumer tombe la culotte pour un portrait moins glamour mais plus surprenant, puisque l'actrice de 34 ans y a l'entrejambe en feu, clin d'oeil à sa sexualité décomplexée et à son franc-parler cru.

DR

Un cliché dont la meilleure copine de Jennifer Lawrence est très, très fière. Et pour cause : elle a supplié la photographe de la shooter sans culotte. "J'ai supplié Annie de me prendre en photo sans sous-vêtements, juste avec un T-shirt. Je lui ai expliqué à quel point c'était important pour moi et elle a finalement accepté", explique Amy Schumer, dont les rondeurs lui valent fréquemment d'être qualifiée de "plus-size", une étiquette qu'elle réfute. "Je me suis sentie belle et puissante. Elle a compris après avoir pris la photo. Ou peut-être qu'elle a couru aux toilettes pour vomir", plaisante la comédienne, qui conclut : "C'était un des moments les plus importants de ma vie".

DR

Après s'être fait connaître du public français à l'automne dernier grâce à Crazy Amy, où elle joue une croqueuse d'hommes qui finit par se ranger, l'actrice planche sur une comédie écrite avec Jennifer Lawrence.

A lire aussi sur Première