Abaca

L'épouse de Johnny Depp plaide coupable.

Amber Heard a reconnu devant la justice australienne s'être rendue coupable de falsification de documents lorsqu'elle avait fait entrer en jet privé sur le territoire ses deux yorkshire-terriers Pistol et Boo.

Amber Heard et ses chiens face à la justice australienne

L'affaire avait fait les gros titres quand, en mai 2015, l'actrice en visite en Australie sur le tournage de Pirate des Caraïbes n'avait pas tenu compte de la réglementation ne déclarant pas à la douane les deux chiens du couple.
Rappelons que l'île impose une stricte politique de quarantaine pour les animaux qui entrent sur son territoire afin d’éviter la propagation de maladies.
"Ce n'est pas parce qu'il est Johnny Depp qu'il peut se soustraire à la loi", avait alors déclaré le ministre de l'Agriculture Barnaby Joyce découvrant la présence des deux intrus canins. "Il y a une procédure pour ceux qui veulent faire venir des animaux : il faut obtenir les autorisations, ils sont placés en quarantaine et ensuite on peut les récupérer" expliquait-il à la presse locale avant de se lancer dans une virulente campagne contre les stars hollywoodiennes : "Il est temps que Pistol et Boo foutent le camp et rentrent aux Etats-Unis. Il peut les renvoyer ou nous serons contraints de les euthanasier".

Aujourd'hui, justice a été rendue et le tribunal de Southport a renoncé à poursuivre la femme de Johnny Depp pour avoir importé illégalement les deux animaux. L'actrice hollywoodienne a cependant tenu à plaider coupable d'avoir falsifié le formulaire destiné aux services d'immigration et son avocat s'en excuse : "C'était une erreur terrible, terrible", a assuré Maître Jeremy Kirk, précisant qu'"il n'y a avait aucune intention de tromper".

Dans une courte vidéo so drama, le couple hollywoodien a également présenter officiellement ses excuses vantant l'Australie, les Australiens et la biosecurité : "Si vous ne respectez pas la loi australienne, ils vous le diront fermement". 

Côté ciné, Amber Heard sera prochainement à l'affiche de What's the point, donnera la réplique à Cara Delevingne dans London Fields et s'affichera aux côtés de Gal Gadot, Henry Cavill, Amy Adams et Ben Affleck dans Justice League.