Lucasfilm

En pleine promotion de Kingsman, Samuel L. Jackson répond évidemment à des questions qui n'ont rien à voir avec le film d'espionnage de Matthew Vaughn. Après avoir révélé que son contrat avec Marvel arrivait à sa fin, voilà qu'il revient sur une question qui a longtemps fait débat auprès des fans de Star Wars : son sabre laser violet. Son personnage, Maître Mace Windu, est le seul à se battre avec une arme de cette couleur, et on sait depuis la sortie de la pré-trilogie que ce n'est pas George Lucas qui a eu l'idée de cette nouveauté. Au contraire, c'est Samuel L. Jackson qui a insisté auprès du créateur de la saga. Un simple caprice ? 

Pour l'acteur, ce n'est pas qu'une question d'esthétique : "Il y avait cette énorme scène de combat de prévue, expliquait-il en 2013 lors du Graham Norton Show, et je voulais pouvoir me retrouver à l'écran. C'est pour ça que j'ai proposé à George l'idée du sabre laser violet. Il ne voulait pas, il me répondait : 'Non, non, n'insiste pas'. Et au final, quand on m'a rappelé pour des reshoots, il m'a dit : 'J'ai un truc à te montrer. Un truc qui fait déjà débat'. Et là, il y avait le sabre laser violet. Yeah ! Du coup, j'arrive à me distinguer parmi tous les combattants."

Au micro de MTV, le comédien vient de préciser qu'il avait donné d'autres arguments à George Lucas, insistant notamment sur le statut particulier de son personnage : "Je lui répétais : 'Allez, offre-moi une nouvelle couleur. Je suis tout en haut de la hiérarchie des Jedi. Je suis même pote avec Yoda ! A part lui, je suis le plus vieux de la bande. Ce serait logique...'. J'ai fini par le convaincre."

A présent, c'est le nouveau sabre laser de Star Wars 7 qui fait débat. On ne sait pas encore qui a eu l'idée de modifier son design, mais il inspire les fans.