Tirez sur le pianiste et Un Taxi pour Tobrouk rediffusés en hommage à Charles Aznavour
Mk2/Abaca/Gaumont

France 5 et Arte chamboulent leurs programmes.

Depuis l’annonce de la mort de Charles Aznavour, lundi 1er octobre, les hommages se multiplient sur le petit écran : concerts, documentaires, reportages, émissions spéciales… On apprend aussi que deux films vont être rediffusés en l’honneur de l’artiste. Car l’interprète de "Ma Bohème" était aussi acteur : Charles Aznavour a participé à une soixantaine de films tout au long de sa carrière, de La Guerre des gosses, en 1936, au doublage de Là-Haut, en 2009. Il a notamment été dirigé par Jean Cocteau (Le Testament d’Orphée, 1959), Claude Chabrol (Folies bourgeoises, 1975 et Les Fantômes du chapelier, 1982), Volker Schlöndorff (Le Tambour, 1979) et Claude Lelouch (Edith et Marcel, 1982 et Viva la vie, 1983).

Dimanche soir, Arte proposera ainsi Tirez sur le pianiste, de François Truffaut, à 22h30. Face à Marie Dubois et Nicole Berger, Aznavour jouait en 1960 un certain Charlie Kohler, pianiste dans un petit bar, commençant à avoir des ennuis lorsque deux gangsters s'en prennent à son frère qui se réfugie sur son lieu de travail. Dans le même temps, Léna, la serveuse est amoureuse de Charlie alors que ce dernier cache un sombre passé auquel la jeune femme va tenter de le soustraire.

 

Le lendemain, lundi 8 octobre, France 5 proposera Un taxi pour Tobrouk, de Denys de La Patellière, réalisé en 1961 à partir d’un scénario de Michel Audiard. Charles y donnait notamment la réplique à Lino Ventura. L’histoire ? En octobre 1942, à Tobrouk, un commando français fait sauter des dépôts d'essence allemands. Quatre soldats parviennent à s'enfuir et se retrouvent bientôt perdus en plein désert. Après une journée de marche harassante, ils repèrent une auto-mitrailleuse allemande et ses cinq occupants. Un seul échappe à la mort et est fait prisonnier. C'est le début d'une aventure étonnante où, face au danger, chacun découvrira la solidarité.