Disney

"Vous ne pourrez jamais plaire à tout le monde, mais au moins ça ne sera pas un blasphème".

Avec un nom comme "Remake the Last Jedi", ce compte Twitter pourrait passer à première vue pour un compte de soi-disant fan en colère contre Les Derniers Jedi comme il en existe tant sur les réseaux sociaux. Leur but : financer, produire et réaliser un nouvel épisode 8 de Star Wars pour remplacer Les Derniers Jedi. Ca n'a l'air de rien, mais leur tweet d'annonce de remake (dans lequel sont cités le PDG de Disney Bob Iger et Disney) a été retweeté plus de 5000 fois. Et leur campagne de promesse de dons se monte à plus de 62 millions de dollars si l'on en croit leur site Internet ! En fait, le site propose simplement de promettre de donner une certaine somme au film par mail : il est donc très facile de promettre 10 000 dollars sans s'engager plus que ça.

Le site Remakethelastjedi.com annonce tout de suite la couleur. "Bienvenue dans la Rébellion ! Cette campagne veut donner à Disney l'opportunité de réparer la franchise Star Wars. Les fans sont complètement divisés, et le but profond de Star Wars a été abandonné. Le but n'est pas de rendre heureux la moitié des fans au détriment de l'autre, mais de faire un film que tout le monde va aimer." Ca laisse songeur, mais la suite est du même tonneau : "Les archétypes héroïques des films originaux était ce qui les rendait aussi grands. Grâce à cela, tous les spectateurs pouvaient s'identifier aux personnages, quels que soient leurs origines et leurs croyances. L'absence de ces archétypes, combiné à une mauvaise écriture, a laissé la franchise dans un état de division pitoyable. Les producteurs de ce projet ont promis de couvrir le budget prévu, mais vous pouvez aussi promettre de l'argent pour que votre voix soit entendue." Le site met notamment en avant les déclarations de Mark Hamill qui a souvent dit qu'il n'était pas d'accord avec les décisions prises par le script des Derniers Jedi.

Sur Twitter, les responsables de ce projet se sont étendus sur leur idée : "Nous consulterons directement les fans de Star Wars au cours de l'écriture de ce remake des Derniers Jedi, car l'idée est de faire une version qui soit universellement acceptée autant que possible ! (Vous ne pourrez jamais plaire à tout le monde, mais au moins ça ne sera pas un blasphème)". Un autre message : "Les gens en charge pensent que les fans qui n'ont pas aimé Les Derniers Jedi sont une minorité inoffensive de jsuticiers du clavier qui vivent dans leur sous-sol, et qui ne feront rien bouger. Si vous ne voulez pas qu'ils gagnent diffusez #RemakeTheLastJedi et que votre voix soit entendue !"

Si tout cela n'est pas une vaste blague -ou une belle arnaque pour voler des adresses mails et les revendre- au vu du discours contradictoire (on veut faire un Star Wars qui soit universellement accepté mais "Vous ne pourrez jamais plaire à tout le monde") et des bêtises affirmés sur le ton de la vérité (les films originaux divisent également les fans, comme la prélogie de George Lucas, et dans certains pays comme l'Inde les Star Wars passent inaperçus), voilà un bel exemple de ce que les Anglo-Saxons appellent le toxic fandom : les fans d'une franchise pensent que celle-ci leur appartient et sont prêts à tout pour la "récupérer" des mains d'une cabale imaginaire qui cherche à piétiner leurs rêves. L'usage du mot "blasphème" appliqué aux Derniers Jedi laisse songeur. Les audaces prises par Les Derniers Jedi ont divisé les spectateurs, certes, mais le film nous a semblé splendide entre autres parce qu'il refuse le fan service et la facilité, et les "archétypes héroïques" très prévisibles tirés des manuels de scénario et de storytelling. Nous disions dans notre critique que "le film exprime que l'épreuve ultime de notre pop culture en 2017, c'est justement de devoir brûler les vieilles choses, les objets de notre nostalgie qui nous inspirent autant qu'ils nous enferment."

Star Wars : Les Derniers Jedi, la critique sans spoiler

Evidemment, ce genre de plaisanterie arrive à un moment où Disney semble repenser sa stratégie Star Wars, après le mauvais accueil des Derniers Jedi par les soi-disants fans hardcore et les résultats décevants au box-office de Solo : A Star Wars Story. Lucasfilm a toujours dans les tuyaux une série télé chapeautée par Jon Favreau, une nouvelle trilogie par Rian Johnson, une autre série de films par les créateurs de Game of Thrones, des spin-offs... Sans oublier évidemment l'Episode 9, prévu pour décembre 2019 et réalisé par J.J. Abrams, et qui devra affronter un important problème : caresser les soi-disants fans dans le sens du poil, ou faire face de nouveau à l'inconnu.

En tous cas, Rian Johnson, scénariste et réalisateur des Derniers Jedi, a réagi sur Twitter à l'annonce du "remake" et ça a plutôt l'air de le faire rigoler, puisqu'il appelle de ses vœux à voir le remake se concrétiser :

Prochainement au Cinéma