Jar Jar Binks
Lucasfilm

Après la sortie de La Menace fantôme, Ahmed Best avait même reçu des menaces de mort.

L'acteur Ahmed Best a publié le 3 juillet sur son compte Twitter une jolie photo de son fils et lui, regardant vers l'horizon, accompagné d'un texte émouvant : "L'an prochain, cela fera 20 ans que j'ai dû faire à une véritable tempête médiatique qui affecte encore ma carrière aujourd'hui. C'est à cet endroit que j'ai failli mettre fin à mes jours. C'est encore difficile d'en parler. J'ai survécu et maintenant ce petit bonhomme est le cadeau de la survie. Vous croyez que ça ferait une bonne histoire pour mon show en solo ? Dites-moi."

Donc, Ahmed Best, qui jouait Jar Jar Binks dans la prélogie Star Wars, a failli se suicider après la sortie de La Menace fantôme. Trop de critiques envers son personnage, trop de pression. Pour Ahmed, c'était son premier grand rôle : mais caché par son costume numérique et par son rôle de sidekick bouffon au phrasé ridicule (George Lucas a même été accusé de racisme pour ces dialogues), Ahmed a cristallisé la haine portée par certains "fans" de Star Wars envers La Menace fantôme -accusé d'être trop gamin- et, plus globalement, envers la prélogie de George Lucas.

Star Wars : Quand Michael Jackson voulait jouer Jar Jar Binks...

"On me menaçait de mort sur Internet", avait déclaré Ahmed au magazine Wired l'an dernier. "Des gens venaient me voir pour me dire que j'avais détruit leur enfance. C'est difficile à entendre quand on a 25 ans..." La triste histoire d'Ahmed Best nous rappelle les réactions souvent excessives portées envers les Star Wars "numérotés" de Disney, Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi, accusés notamment par certains de "violer leur enfance", de "féminiser Star Wars" et de ne pas respecter leur vision de la saga. L'amour pour une fiction ne mérite certainement pas qu'on adresse des menaces de mort à qui que ce soit. Rian Johnson, réalisateur des Derniers Jedi, a d'ailleurs tweeté son soutien à Ahmed : "Plein d'amour pour toi Ahmed, beaucoup d'entre nous aimeraient entendre ton histoire".

L’acteur qui jouait Jar Jar Binks se confie : "J’ai fait assez de mal comme ça"

Et Jar Jar, qu'est-il devenu ? Le personnage -toujours doublé par Best- est apparu dans la série animée Clone Wars entre 2008 et 2014, mais son vrai destin est dévoilé début 2017 dans le roman officiel Star Wars Aftermath: Empire's Endby de Chuck Wendig, troisième et dernier tome de la trilogie Star Wars Aftermath qui fait la transition entre Le Retour du Jedi et Le Réveil de la Force. Le Gungan fait une apparition en clown des rues sur la planète Naboo, qui amuse les petits enfants en faisant des grimaces et que les adultes prennent soin d'éviter. Rejeté par toutes et par tous, Jar Jar est hanté par le souvenir d'avoir aidé l'Empire à conquérir la Galaxie quand il était Sénateur de la République. Rappelons également que J.J. Abrams voulait tuer Jar Jar dans Le Réveil de la Force, conçu entre autres comme une manière de rassurer la fanbase de la première trilogie. Par exemple en leur offrant Jar Jar en sacrifice. Les pensées suicidaires d'Ahmed rendent cette idée nettement moins drôle.