DR

L'actrice explique pourquoi elle tourne surtout des films d'époque.

Dans une interview donnée à Variety, Keira Knightley plombe les films contemporains. Selon elle, le viol et l’agression sexuelle sont des éléments scénaristiques sur-utilisés dans les films actuels. L'ex-star de Pirates des Caraïbes leur préfère les films historiques, qui occupent une place importante de sa filmographie : on se souvient d’Anna Karenine, de Joe Wright, ou encore d’Orgueil et Préjugés ou de Reviens-moi, du même réalisateur. "Je ne joue plus trop dans des films modernes car les personnages féminins se font pratiquement tout le temps violer. Il y a toujours quelque chose de déplaisant dans la manière dont les femmes sont dépeintes, alors que leurs rôles sont nettement plus inspirants dans les œuvres historiques."
 
 
Ces déclarations sont d’actualité, aussi bien dans le monde du cinéma, en bazar depuis les débuts de l’affaire Weinstein en octobre dernier, mais aussi dans la vie professionnelle de l’actrice. Elle est en effet à l’affiche d’un biopic de la romancière française Colette, auteure émérite de Gigi (1940), et pionnière du féminisme. Selon Keira Knightley, "il est n’est pas étonnant que ce film fasse son apparition maintenant."

Colette, de Wash Westmoreland, sera présenté en avant-première au festival Sundance le 20 janvier.

 

Prochainement au Cinéma