Scarlett Johansson
Hahn Lionel/ABACA

La star a finalement reconnu que le rôle devrait revenir à un acteur trans

Face au poids des critiques, Scarlett Johansson a décidé qu’elle ne jouerait pas le rôle transgenre qui lui avait été confié dans le prochain film de Rupert Sanders, Rub & Tug, rapporte le site Out. "A la lumière des récentes questions éthiques soulevées par mon choix d’interpréter Dante Tex Gill, j’ai décidé de ne pas participer au projet par respect", a-t-elle déclaré. L’actrice avait d’abord éludé les critiques en rappelant via son agent qu’elle n’était pas la première à incarner un personnage transgenre. Elle reconnaît aujourd’hui qu’avoir voulu jouer ce rôle était "indélicat" vis-à-vis de la communauté trans.

Le rôle transgenre de Scarlett Johansson fait polémique

"J’ai beaucoup d’admiration et d’amour pour la communauté trans, et je suis reconnaissante que le débat concernant la diversité à Hollywood continue", explique l’actrice. "Bien que j’aurais adoré refaire vivre l’histoire de Dante et sa transition à l’écran, je comprends pourquoi beaucoup pensent qu’il devrait être incarné par une personne transgenre. Je suis reconnaissante que ce le débat autour de ce casting, quoique controversé, ait déclenché une discussion plus importante sur la représentation de la diversité au cinéma."

Sarah Kate Ellis, la présidente et directrice générale de la GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation), a déclaré que la décision de Scarlett Johansson pourrait "changer la donne". L’actrice et activiste Jen Richards a elle-aussi salué la décision de l’actrice par un "Bien joué !".

Scarlett Johansson avait été vivement critiquée la semaine dernière pour avoir annoncé qu’elle jouerait le rôle d’un transgenre dans Rub & Tug, le prochain film de Rupert Sanders. De nombreuses personnalités avaient réagi. Jamie Clayton reprochait à l’actrice de voler les rôles aux acteurs transgenres ; Faith Choyce ajoutant qu’elle volait des rôles aux membres de toutes les communautés marginalisées.

C’est la deuxième qu’un rôle de Scarlett Johansson dans un film de Rupert Sanders fait polémique. Il avait notamment été reproché à l’actrice d’interpréter le rôle d’une japonaise dans l’adaptation de Ghost in the Shell.

Rupert Sanders défend le choix de Scarlett Johansson dans Ghost In The Shell : "Les gens font des polémiques avec un rien"

Prochainement au Cinéma