Pam Grier et Robert Forster (Jackie Brown)
Miramax

L’acteur américain avait 78 ans.

Robert Forster est décédé vendredi des suites d’une tumeur au cerveau, a révélé son publiciste à The Hollywood Reporter. Soit le même jour que la mise en ligne d’El Camino : A Breaking Bad Movie sur Netflix, qui restera donc sa dernière apparition dans un film.  

La carrière de Robert Forster démarre de façon prometteuse, dans les années 60. Il fait ses débuts aux côté de Marlon Brando et Elizabeth Taylor dans le film de John Huston, Reflets dans un œil d’or (1967), puis donne la réplique à Gregory Peck et Eva Marie Saint dans L’Homme sauvage, de Robert Mulligan (1968), avant de décrocher le premier rôle de l'avant-gardiste Médium Cool (1969), où il incarne un caméraman tiraillé.

Les deux décennies suivantes sont nettement plus compliquées pour Forster. Relégué dans des films de séries B ou des séries télé, il voit sa carrière relancée par Quentin Tarantino qui le fait auditionner (sans succès) pour Reservoir Dogs puis lui écrit un rôle sur mesure dans Jackie Brown, celui de Max Cherry, où il forme un duo magnifique avec Pam Grier, elle aussi remise avant par le réalisateur après une longue traversée du désert. Samuel L. Jackson, qui lui donne également la réplique dans le film, n’a d’ailleurs pas manqué de rendre hommage à "un homme et acteur de grande classe" sur Twitter. 

"Je l’ai croisé un jour dans coffee shop", se souvenait Forster dans un entretien accordé à Fandor en 2018. "A ce moment là, ma carrière était vraiment morte. On a papoté quelques minutes, et puis six mois plus tard il se pointe dans le même café avec un script dans les mains qu’il me donne. Quand je l’ai lu je ne pouvais pas imaginer qu’il m’avait en tête pour Max Cherry. Donc je lui ai demandé et il m’a répondu : ‘oui j’ai écrit Max Cherry pour toi.’ Et je lui ai dit : ‘je suis sûr qu’ils ne te laisseront pas m’embaucher’. Il a dit : ‘Je prends qui je veux’. C’est là que j’ai réalisé que j’avais le droit à une nouvelle chance". 

 

Son interprétation lui vaut carrément une nomination à l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle. Dès lors, tout s’enchaine pour Forster, qui joue pour Gus Van Sant (Psycho), les frères Farrelly (Fous d’Irène) ou encore David Lynch (Mulholland Drive). Les années 2010 seront encore prolifiques, avec notamment un petit rôle remarqué dans Breaking Bad, puis dans la saison 3 de Twin Peaks. Bryan Cranston, qui l’avait croisé sur le tournage d’Alligator (1980), où il était assistant sur les effets spéciaux, avant de le retrouver dans la série de Vince Gilligan, a salué la mémoire d’un "homme charmant et d’un acteur passionné (…) Je n’ai jamais oublié à quel point il avait été gentil et généreux avec le gamin que j’étais qui démarrait tout juste à Hollywood. RIP Bob".