Mourir peut attendre
Universal

Le film sortira le 20 novembre au lieu de 25.

Ça continue de bouger du côté de l’agenda des sorties de films. On apprenait ce week-end que Tenet, le prochain Christopher Nolan qui devait servir de locomotive pour le retour des spectateurs dans les salles, allait finalement sortir deux semaines plus tard que prévu, soit le 31 juillet aux États-Unis (aucune date française n’a pour le moment été communiquée). Tout comme Wonder Woman 1984, autre blockbuster signé Warner Bros., qui sortira finalement le 2 octobre outre-Atlantique à la place du 14 août (le 12 août chez nous), sans oublier Matrix 4, repoussé d’un an (pour avril 2022, donc)

Désormais, c’est au tour du très attendu Mourir peut attendre de Cary Joji Fukunaga d’être décalé (une seconde fois) aux États-Unis. Ou plutôt avancé. De fait, Universal a revu la date du vingt-cinquième film de la saga James Bond (le dernier incarné par Daniel Craig), en décidant de le projeter le 20 novembre prochain au lieu du 25 novembre. La nouvelle a été annoncée sur le compte Twitter officiel du film. 

La sortie reste cependant inchangée au Royaume-Uni (le 12 novembre), ce qui laisse supposer que le film fera toujours ses débuts chez nous le 11 novembre, sous réserve d’un énième bouleversement de calendrier. 

Cette nouvelle sortie US aura donc lieu six jours avant Thanksgiving, tout comme le film d’aventure Pixar Soul, lui aussi très attendu par le public. 

Côté casting, Daniel Craig donnera la réplique à Léa Seydoux, Rami Malek, Christoph Waltz, Lashana Lynch et Jeffrey Wright

Mourir peut attendre : un gros twist du prochain James Bond révélé ?