Men in Black : Et si Clint Eastwood et David Schwimmer avaient signé ?
Columbia TriStar/montage Première

En attendant de (re)voir Men in Black ce week-end, on imagine le film avec son premier casting.

Qui peut mieux protéger la Terre de la racaille intergalactique que Clint Eastwood ? C’est ce que se sont dit les producteurs de Men in Black en pensant à l’Inspecteur Harry pour incarner J, l’homme en noir vétéran bourru. Et pour jouer K, le rookie grande gueule ? C’était David Schwimmer de Friends, après que Chris O’Donnell a refusé le rôle parce qu’il ne voulait pas jouer de nouveau un bleubite après Batman Forever. Mais Schwimmer ne pouvait pas : il avait prévu de tourner son premier long-métrage en tant que réalisateur entre deux saisons de Friends, et ce tournage rentrait en conflit avec celui de Men in Black. "Ce n'était même pas vraiment un choix. Je ne pouvais simplement pas", résuma David vingt ans plus tard. Entre Will Smith. Comme pour Bad Boys, initialement écrit pour un duo d’acteurs blancs, Smith donne alors une nouvelle dynamique à la relation de buddy movie (le vieux Blanc vs le jeune Noir) sur laquelle repose Men in Black. Barry Sonnenfeld a déclaré qu’il avait réussi à dégager O’Donnell au profit de Smith en lui faisant croire que le film était nul. Et Tommy Lee Jones ? Il a accepté de remplacer Eastwood à une condition : que le script soit amélioré.

 

Men in Black : Et si Clint Eastwood et David Schwimmer avaient signé ? (montage affiche)
Columbia TriStar/montage Première

 

Bande-annonce de Men in Black, qui reviendra dimanche soir sur TFX :

Men in Black : ces stars devenues des aliens le temps d'un caméo