Les voix de Ghibli : Jean Reno, Mélanie Laurent, les sœurs Fanning, Michael Keaton, Christophe Lemoine…
Ghibli

Les héro(ïne)s de Miyazaki ont souvent eu des voix célèbres.

Alors que tous les films d’animation du studio Ghibli sont petit à petit mis en ligne sur Netflix, c’est l’occasion de tendre l’oreille, notamment devant dans les œuvres de Hayao Miyazaki. Car entre deux thèmes magnifiques de Joe Hisaishi, on peut reconnaître plusieurs voix marquantes au sein de ses dessins animés les plus emblématiques : Jean Reno ou Michael Keaton ont doublé Porco Rosso, Mélanie Laurent et Dakota Fanning ont fait face à Totoro, Gillian Anderson a joué la divinité louve de Princesse Mononoké, Christophe Lemoine (la voix de Cartman dans South Park) était Jiji, le petit chat noir bavard de Kiki, pendant qu'aux Etats-Unis, l'héroïne était doublée par Kristen Dunst, et Joseph Gordon-Levitt était bien entouré pour Le Vent se lève.

Voici quelques exemples de voix françaises et anglaises à reconnaître en (re)voyant les films de Miyazaki. Notez que d’autres oeuvres de cinéastes renommés, comme Isao Takahata, ou Gorō Miyazaki, sont également disponibles sur la plateforme.

Mes Voisins les Yamada : l'antichambre d'un chef-d'oeuvre

Gérard Hernandez double Moriarty dans Sherlock Holmes (1984)
Bien avant d’être engagé pour la série familiale à succès de M6, Scènes de ménage, Gérard Hernandez était surtout connu pour sa voix : celle du Grand Schtroumpf et d’Iznogoud, mais aussi de seconds rôles chez Disney (Luke dans Bernard et Bianca, Eurêka dans La Petite sirène…). Au moment d’enregistrer la VF de la série Sherlock Holmes, il a été choisi pour doubler Moriarty l’adversaire infatigable de Sherlock (voix de Serge Lhorca), qui ne cesse d’imaginer des plans machiavéliques pour lui nuire. "Courez courez Holmes et Watson, Ne laissez pas filer le bandit…"

 

Jean Reno/Michael Keaton doublent Porco Rosso (1992/1995)
"Je préfère encore être un cochon décadent qu'un fasciste !" En découvrant en français Porco Rosso, la voix de Jean Reno est immédiatement reconnaissable. L’acteur du Grand Bleu a enregistré son premier doublage pour cette œuvre rendant hommage à l’aviation, l’une des passions du réalisateur Hayao Miyazaki, en 1992. Deux ans plus tard, le comédien a prêté sa voix à un autre animal inoubliable, Mufasa dans Le Roi Lion, puis a retrouvé l’univers de Disney quelques années plus tard pour Atlantide. A ses côtés, on peut reconnaître Gérard Hernandez, donc, en acolyte du héros Paolo Piccolo, et Jean-Luc Reichmann en adversaire, Donald Curtis.

De l’autre côté de l’Atlantique, Porco Rosso a eu droit à une version anglaise en 1995 et c’est Michael Keaton, alias Batman, qui s’est chargé de doubler le héros. Il a aussi refait du doublage par la suite, notamment pour Cars (Chick Hicks) et Toy Story 3 (la voix de Ken, c’est lui !).

Précisons enfin que Shūichirō Moriyama, la voix originale du héros, est un célèbre seiyū (doubleur) au Japon.

Hayao Miyazaki du meilleur au meilleur

Mélanie Laurent et les sœurs Fanning doublent les petites filles de Mon Voisin Totoro (1999/2005)
Son père, Pierre Laurent, doubleur professionnel (qui a notamment travaillé sur Le Château dans le ciel, mais aussi Les Simpson) lui a donné envie de devenir actrice, et dès son enfance, Mélanie Laurent a participé au doublage de la série animée Les Malheurs de Sophie. A 16 ans, elle a été choisie pour doubler Satsuki, la grande sœur de Mei (doublée par une adulte, Marie-Charlotte Leclaire, alias "la voix de Minnie") dans Totoro. Car ce grand succès du studio Ghibli est sorti en 1999 chez nous, soit 11 ans après sa diffusion initiale au Japon. 

Pour la version anglophone, enregistrée encore quelques années plus tard, en 2005, ce sont les toutes jeunes sœurs Fanning qui se sont prêtées au jeu : Dakota pour Satsuki et Elle pour Mei.
Précisons que les sons originaux de Totoro, enregistrés par le seiyū Hitoshi Takagi, ont été conservés dans toutes les versions.

30 ans de Totoro : Saviez-vous que Mélanie Laurent, Elle et Dakota Fanning ont doublé les héroïnes ?

Claire Danes, Minnie Driver et Gillian Anderson dans Princesse Mononoké (2000)
Si la VF de Princesse Mononoké a été effectuée par des doubleurs professionnels, sans "star-talent", la version anglophone, dirigée par l’écrivain Neil Gaiman (American Gods) était remplie d’acteurs célèbres : Billy Kudrup prêtait sa voix au jeune héros, Ashitaka, Claire Danes à San, alias la princesse Mononoke, Gillian Anderson à Moro, la mère des louves, Minnie Driver à Lady Eboshi, Jada Pinkett Smith à Toki… Un casting 5 étoiles qui illustre le regain d’intérêt pour les productions Ghibli, et principalement les réalisations de Hayao Miyazaki, aux Etats-Unis entre la fin des années 1990 et le début des années 2000 : si les films cartonnaient déjà au Japon, ils ont mis du temps à être diffusés en Occident, ce qui explique ces doublages tardifs.

Princesse Mononoké : le chef-d'oeuvre de Hayao Miyazaki arrive sur Netflix

Kirsten Dunst et Christophe Lemoine dans Kiki la petite sorcière (1997/2004)
Sorti en 1989 au Japon, soit peu de temps après Totoro, Kiki la petite sorcière n’est arrivé en France qu’en 2004 avec Adeline Chetail (la voix de Zelda dans le jeu à succès Breath of the Wild, mais aussi d’Arrietty dans un récent Ghibli, Le Petit monde des chapardeurs) dans le rôle de l’héroïne et Christophe Lemoine en Jiji, chat noir très bavard à l’humour sarcastique. Un nouveau doublage marquant pour la voix française de Jack Black, de Sean Astin et d’Eric Cartman, le petit bonhomme malpoli de South Park.

En anglais, le doublage date de 1997 : il s'agit du premier Ghibli à être sorti aux Etats-Unis suite à un partenariat entre le studio japonais et les studios Disney. C'est Kristen Dunst, alors âgée de 15 ans seulement, qui avait été choisie pour doubler l'héroïne. Elle était déjà célèbre à Hollywood pour ses rôles dans Entretien avec un vampire (1994) et Jumanji (1995).

 

Lauren Bacall et Christian Bale dans Le Château ambulant (2004)
En 2004, les films de Miyazaki étaient enfin aussi renommés en Orient qu’en Occident (trois ans plus tôt, Le Voyage de Chihiro avait d’ailleurs gagné l’Oscar du meilleur film d’animation) et les studios Disney, qui les distribuent en version anglophones, ont fait sans surprise appel à des stars hollywoodiennes pour son doublage. Lauren Bacall a ainsi prêté sa voix à la sorcière, Emily Mortimer à l’héroïne Sophie, Christian Bale à Howl et Billy Crystal à Calcifer.

 

Joseph Gordon-Levitt et Emily Blunt ont doublé les héros du Vent se lève (2014)
L’exemple le plus récent de doublage rempli de stars remonte à 2014, année de la sortie du dernier film de Hayao Miyazaki. Joseph Gordon-Levitt, qui venait de cartonner grâce à Looper et The Dark Knight Rises, s’est vu proposer la voix du héros, Jiro, personnage passionné d’avions comme son créateur. A ses côtés, Emily Blunt, John Kraskinski, Martin Short, Werner Herzog ou encore William H. Macy étaient également de la partie. Notez que dans la version originale, Jiro a la voix d’un réalisateur, Hideaki Anno, qui était animateur sur Nausicaa, sorti en 1984.

Le Vent se lève, et Miyazaki part en beauté