Les nommés français aux Oscars
Renaud Konopnicki / Peters Doug-EMPICS Entertainment-ABACA / Starmax - Bestimage / Netflix

Jérémy Clapin et Marc du Pontavice, Ladj Ly, Guillaume Rocheron ou encore Alexandre Desplat représenteront la France le 9 février 2020.

Si Joker de Todd Phillips a encore fait un carton en arrivant en tête du nombre de nominations pour les Oscars 2020, les Français ne sont pas en reste. Ils sont nommés dans six catégories.

Parmi les films qui ont eu le plus d’impact hors de France, on retrouve J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin, avec Marc du Pontavice à la production, nommé dans la catégorie meilleur film d’animation. Le long métrage avait déjà été acclamé aux festivals de Cannes et d’Annecy en 2019. Sur la côte d’Azur, il avait remporté le Grand prix, une première pour un film d’animation dans la compétition. Dans les Alpes, il était reparti avec le Cristal du meilleur long-métrage et le prix du public. L’histoire d’une main à la recherche de son propriétaire dans Paris, en parallèle à celle de Naoufel, un jeune livreur de pizzas amputé amoureux de Gabrielle, a ravi la critique par la qualité de son animation et de sa mise en scène. La compétition sera pourtant dure. J’ai perdu mon corps sera face à Dragons 3 : Le Monde caché, Klaus, Monsieur Link et Toy Story 4. Mais la poésie et l’originalité du scénario, adapté du livre Happy Hand de Guillaume Laurant, pourrait jouer en sa faveur.

Jérémy Clapin : "Il y a un monde, dans une main"

Ladj Ly impose aussi son style, mais dans un tout autre registre. Son film Les Misérables dépeint Montfermeil, le quartier des Bosquets, les relations entre les policiers de la BAC et les habitants : les chefs de cité, les enfants, les parents parfois absents… En pleine période de manifestations en France et d’accusations de bavures policières, le film prenait tout son sens à sa sortie, et Ladj Ly, habitué des documentaires militants, voulait en profiter pour passer son message. Les Misérables a aussi été primé à Cannes, où il avait reçu le prix du jury. Il y a quelques mois, le réalisateur était aux Etats-Unis, son film étant déjà pressenti pour les Oscars. Alors que le pays de Donald Trump fait souvent face à des problèmes de violences policières, Ladj Ly avait confié à French Morning : "C’est un film important, qui doit être vu. Et un regard extérieur, étranger sur le film, ça fait du bien." Les Misérables sera en compétition face à Honeyland de Tamara Kotevska et Ljubomir Stefanov, La Communion de Jan Komasa, Douleur et gloire de Pedro Almodóvar, et Parasite de Bong Joon-Ho, probablement le grand favori de la compétition 2020 : véritable carton aux USA, Parasite a déjà gagné le Golden Globe du Meilleur film étranger.

Ladj Ly : "Ce film est un cri d’alarme. Attention, ça risque d’exploser"

Deux autres Français sont en lice dans des catégories techniques. Guillaume Rocheron est nommé avec ses collègues Greg Butler et Dominic Tuohy dans la catégorie des Meilleurs effets visuels pour 1917 de Sam Mendes. Le superviseur d’effets visuels a déjà travaillé sur L’Odyssée de Pi, Batman Begins ou encore Ad Astra, mais il s’est cette fois attaqué au film sur la Première guerre mondiale, tourné en de (faux, mais impressionnants) plans-séquence, et qui a déjà obtenu le Golden Globe du meilleur film dramatique. Guillaume Rocheron, lui, a déjà reçu un Oscar des meilleurs effets visuels pour L’Odyssée de Pi. Les pronostics s’agitent fortement autour de 1917 : Guillaume Rocheron pourrait bien faire un doublet, mais il aura face à lui les superviseurs d’Avengers : Endgame, The Irishman, Le Roi Lion et Star Wars : L’Ascension de Skywalker.

Dans l’ombre et pourtant tout aussi indispensable, Alexandre Desplat est, lui, nommé dans la catégorie meilleure musique de film dans Les filles du Docteur March. Avec déjà deux Oscars à son actif (pour The Grand Budapest Hotel et La Forme de l’eau), mais aussi trois César, deux BAFTA et deux Golden Globes, Alexandre Desplat est déjà bien ancré dans le paysage cinématographique et musical mondial. Le compositeur retrouvera aux Oscars trois de ses adversaires des Golden Globes : Hildur Guðnadóttir pour Joker, Randy Newman pour Marriage Story et Thomas Newman pour 1917, avec le toujours jeune John Williams, qui fête sa 52ème nomination aux Oscars pour Star Wars : L’Ascension de Skywalker.

Oscars 2020 : Voici la liste des nommés

Enfin, la France sera aussi représentée deux fois dans les catégories court-métrage. Nefta Football Club d'Yves Piat a ainsi été retenu en fiction. Ce petit film tourné en Tunisie raconte l'histoire de deux frères fans de football qui tombent sur un âne perdu au milieu du désert et portant... un casque audio. Il débarquera aux Oscars après un impressionnant parcours international qui l'a vu passer dans plus de 100 festivals. 

Côté animation, c'est Mémorable de Bruno Collet qui défendra les chances françaises. Cette histoire d'un peintre et de son épouse qui se retrouvent confrontés à des évènements étranges avait remporté le prix du public, le prix du jury junior et le Cristal du court métrage lors du dernier Festival d'Annecy.