À Couteaux tirés Rian Johnson
Universum Film GmbH / Jiji Press/ABACA

La haine à laquelle le réalisateur a dû faire face sur les réseaux sociaux lui a donné des idées pour un personnage de son nouveau film d’enquête.

Le cinéaste a fait un véritable bond récemment entre les genres dans sa filmographie, passant du space-opéra au large budget au polar plus intimiste. Revenant d’une galaxie lointaine, très lointaine, Rian Johnson avait reçu un accueil critique mitigé pour le huitième épisode de Star Wars, Les Derniers Jedi. Internet oblige, certains fans ne se sont pas contentés de désavouer le film, décidant de déverser directement leur haine sur les réseaux sociaux.

Un peu comme Jacob Thrombey, personnage présent dans À Couteaux tirés et interprété par Jaeden Martell déjà vu dans les films d’Andy Muschietti, Ça 1 et 2, et se plaisant cette fois à poster des tweets assassins. Le jeune homme se revendique de l’alt-right, partie de l’extrême droite américaine promouvant une "liberté d’expression absolue" permettant notamment les appels à la haine et au racisme.

Star Wars : Rian Johnson ne sait pas encore quand il va réaliser la nouvelle trilogie

"À tous ceux qui utilisent Twitter en ce moment, soyez bénis," a annoncé le réalisateur dans des propos relayés par Deadline. "Car ce sont des eaux agitées, mais il y a aussi des choses merveilleuses qui s’y passent. Je suppose que c’est pour ça qu’on utilise toujours ce média. La culture du flux continu sur Internet est d’ailleurs l’un des sujets d’À Couteaux tirés. Que vous fassiez un film Star Wars ou une émission de cuisine, ou n’importe quoi d’autre, il y aura toujours quelqu’un pour vous crier dessus. Alors pourquoi ne pas en parler dans un long-métrage, histoire d’en rire un bon coup ?"

Car le film d’enquête, bien qu’inspiré des romans d’Agatha Christie, se passera au XXIe siècle: "Ce que nous avons essayé - et fait -, c’était de créer une histoire contemporaine. Pour moi, ça ne signifiait pas uniquement d’ajouter des téléphones portables, des voitures modernes et de la musique d’aujourd’hui. Ça impliquait aussi d’être en 2019, et de faire se rencontrer des personnages légèrement caricaturés d’Agatha Christie avec des gens de notre époque, pour le pire et le meilleur."

À Couteaux Tirés : nouvelle bande-annonce tranchante pour le film de Rian Johnson

Une époque impliquant également d’évoquer la politique actuelle des États-Unis, comme le réalisateur l’explique dans une interview disponible dans le magazine Première de novembre : "Honnêtement, aujourd’hui, la question qui se pose pour tous les acteurs culturels, c’est : comment parler de l’Amérique et de ce qui s’y passe ? On ne peut pas évacuer le monde dans lequel on vit, mais il ne fallait pas que ça nuise à l’efficacité du film, juste que ça soit une trame supplémentaire."

À Couteaux tirés comptera sur un casting prestigieux, notamment composé de Daniel Craig dans le rôle du détective Benoît Blanc, Chris Evans du récent Avengers : Endgame, Ana de Armas de Bladerunner 2049, Michael Shannon de La Forme de l’eau, Lakeith Stanfield de la série Atlanta ou encore Toni Collette d’Hérédité. Le film d’enquête sortira en salles le 27 novembre.

À Couteaux tirés : Chris Evans parle de son nouveau rôle après Captain America