The Journey
Picture Tree International

Une femme projette de commettre un attentat, et un homme va tenter de lui faire changer d’avis.

Le premier Festival des cinémas arabes s’est déroulé du 28 juin au 8 juillet à l’Institut du monde Arabe. Le jury, présidé par Faouzi Bensaïdi, a récompensé The Journey (Irak, Qatar, France, Pays-Bas, Royaume-Uni), le deuxième film de Mohamed Jabarah Al Daradji après  Ahlaam, du Grand Prix. L’histoire ? Le 30 décembre 2006, au premier jour d’Eid al-Adha (la fête musulmane du Sacrifice), Bagdad fête la réouverture de sa gare. Sara (Zahraa Ghandour) y entre avec l’intention de commettre un attentat-suicide. Elle est hésitante au moment d’appuyer sur le détonateur, mais reste néanmoins déterminée. Et puis soudain, sa rencontre inopinée avec Salam (Ameer Jabarah), un vendeur très bavard et porté au flirt, fait obstacle à son projet. Après une succession d’événements imprévus, Salam va se retrouver otage de Sara, et tenter de lui faire changer d’avis. La question est de savoir si Sara est prête à l’entendre.

 

 

Festival des cinémas Arabes : Salim Kechiouche nous présente la première édition

Voici le reste du palmarès :

Prix IMA – Titra Film du moyen et court métrage de fiction ex aequo :
Affabilité de Ahmad Nader (Égypte, 2017)

Land Of Our Fathers de Ulaa Salim (Irak, 2017)

Prix IMA de la meilleure interprétation féminine :
Zahraa Ghandour pour The Journey de Mohamed Jabarah Al Daradji (Irak/Qatar/France/Pays-Bas/Royaume-Uni, 2017)

Prix IMA de la meilleure interprétation masculine :
Par décision exceptionnelle du Jury, ce Prix initialement prévu pour récompenser le meilleur acteur est attribué collectivement aux acteurs et actrices du film : Le Déjeuner de Lucien Bourjeily, (Liban, 2017)

 Prix IMA – TV5MONDE pour le premier long métrage de fiction :
BENZINE de Sarra Abidi (Tunisie, 2017)

Prix Spécial du Jury – Hyatt Paris Madeleine pour un long métrage de fiction :
Le Déjeuner de Lucien Bourjeily, (Liban, 2017)

Prochainement au Cinéma