La théorie qui tue : Neo n'a jamais été l'élu dans Matrix
Warner Bros

C'est l'Agent Smith qui serait "The One" depuis le début. Explications. 

Matrix reviendra dimanche soir sur TFX. En attendant de le (re)voir, voici une théorie intéressante sur le film culte des Wachowski.

L'intrigue de Matrix peut avoir plusieurs interprétations et il existe logiquement de nombreuses théories sur le film des Wachowski. Notamment celle-ci, qui explique par A + B que Neo (Keanu Reeves) n'a jamais été l'élu. Morpheus (Laurence Fishburne) aurait mal interprété la prophétie. Depuis le début, elle désignait en fait l'agent Smith, joué par Hugo Weaving. Elle est résumée avec précision par IO9. Voici les détails.

Star Wars : Le clin d’œil à Matrix que personne n’a vu

Dans le premier film, l'Oracle décrit l'élu comme un être né dans la Matrice. Ce qui n'est pas le cas de Neo, qui est né dans l'un des incubateurs de la Matrice (la nuance est importante dans les épisodes suivants). Quand elle rencontre le héros, elle ne lui dit d'ailleurs jamais qu'il EST l'élu :

 

 

 

"C'est officiel : la trilogie Matrix n'a rien à voir avec les nazis"

Dans la suite, l'Architecte explique que l'élu doit retourner à la source pour recharger la Matrice -pas la détruire à proprement parler mais la relancer avec de nouvelles caractéristiques. Ce que Neo va faire à la fin du troisième épisode en se sacrifiant. Pourquoi ça marche ? Parce qu'avant cette scène, il a fusionné avec l'Agent Smith, qui est né dans la Matrice. L'implication de l'Oracle dans sa création est sous-entendue dans le dernier épisode, et on sait qu'elle est derrière la prophétie -voir la vidéo ici, en VO. Smith peut aussi y modifier des éléments, comme Neo, qui parvient à vaincre temporairement son ennemi à la fin du premier épisode grâce à ses capacités hors normes. Cette scène sème le doute, mais le retour de Smith par la suite prouve qu'il était plus puissant que prévu. Dans l'épilogue, leur fusion entraîne la destruction des multiples agents Smith, mais il resterait une trace de l'original dans Neo. Ce ne serait donc pas son propre sacrifice qui rechargerait la Matrice, mais celui des deux êtres combinés. Si cette analyse est exacte, Neo avait donc raison depuis le début, quand il affirmait à l'Oracle : "Je ne suis pas l'elu". Cette théorie tient la route ? Douze ans après la sortie du troisième épisode, elle fait toujours débat entre les fans.

40 ans de blockbusters hollywoodiens : Matrix (1999)