The Jesus Rolls
Capture d'écran YouTube

Adieu Going Places, bonjour The Jesus Rolls… John Turturro est de retour dans la combi mauve et moulante de Jesus Quintana. Retour sur un projet fou… Et farfelu jusqu’au bout.

On a longtemps cru à un poisson d’avril douteux. Le genre d’hoax à rallonge, running gag revenant régulièrement sur la toile, attisant les spéculations les plus folles. Se pourrait-il qu’une suite à The Big Lebowski voit le jour ? Possible… Pas sûr… Finalement oui.

En 2016, John Turturro avait annoncé vouloir donner une suite au chef-d’œuvre des frères Coen. Un spin-off plus précisément, centré sur l’iconique Jesus Quintana, son personnage de joueur de bowling déglingo, prétentieux et pervers (le mec qui lèche sa boule sur une reprise d’Hotel California par les Gipsy Kings, c’était lui).

Seulement voilà, rien n’avait l’air simple avec cette suite. Déjà parce que Joel et Ethan Coen avaient démenti un tel projet, ensuite parce que John Turturro himself ne savait pas trop où il allait. Présenté aujourd’hui comme un spin-off, l’acteur-réalisateur avait d’abord affirmé vouloir réaliser un remake des Valseuses, le film culte des années 70 signé Bertrand Blier. D’abord intitulé Going Places, reprenant sans vergogne le titre donné au Blier dans les pays anglophones, ce nouveau long-métrage de John Turturro partait avec un handicap.

Comment refaire un film aussi emblématique (et aussi français), s’inscrivant dans un contexte socio-politique d'une époque aujourd'hui révolue ? Qu’à cela ne tienne : Turturro allait mixer l’itinéraire de son personnage dans The Big Lebowski et celui de Gérard Depardieu dans Les Valseuses… Vous suivez ? Non ? Nous non plus. Et puis, dès lors, plus de nouvelles. Comme si le projet s’était évaporé dans la nature ou dans un doux rêve de son créateur. Les fans, eux, en attente d’une comédie loufoque avec un antagoniste coenien franchement barré, trépignaient quand même en s’imaginant revoir ce bon vieux Jesus .

Tout ce qu’on sait sur le spin-off du Big Lebowski réalisé par John Turturro

2019. De l’eau a coulé sous les ponts, de la sueur a coulé sur son front, l’époque des strikes a l’air bien loin mais John Turturro n’a pas lâché pas l’affaire. Oui, cette suite existe bel et bien. Et IndieWire nous apprend que désormais il ne faut plus l’appeler Going Places mais bien The Jesus Rolls. Le média américain affirme également que le film sortirait début 2020 aux Etats-Unis. Ecrit et réalisé par son interprète principal, celui-ci a l’air de ne pas avoir bougé d’un iota. Plus qu’un spin-off racontant les déboires judiciaires et les parties de bowling de Quintana, cette suite raconte les tribulations d’un trio de bras-cassés composé de deux hommes et une femme, leur relation évoluant lentement vers un triangle amoureux rocambolesque. Toute ressemblance avec une œuvre déjà existante est purement intentionnelle.

"C’est le moment de faire un film transgressif", explique Turturro à IndieWire. "Un film sur la stupidité des hommes qui essaient et échouent à comprendre ce mystère que sont les femmes.The Jesus Rolls est emmené par Turturro, Bobby Cannavale  et… Audrey Tautou. Oui, oui, vous avez bien lu : l’éternelle interprète d’Amélie Poulain est de la partie. The Jesus Rolls a définitivement des allures de Kamoulox. Et c’est sûrement pour cela qu’il suscite autant de fascination et d’intérêt.

Le spin-off de The Big Lebowski est un remake des Valseuses