La première apparition de Tom Hardy ? C’était dans Frères d'armes à 24 ans
HBO

La star de Venom a débuté en 2001 dans la série de Steven Spielberg. La classe !

Tom Hardy reviendra mercredi au cinéma dans Venom, un spin-off de Spider-Man dont il tient le double rôle principal (l’humain Eddie Brock et le symbiote extra-terrestre qui investit son corps). Cette sortie événement rappelle les goûts éclectiques de l’acteur britannique de 41 ans, qui n’a cessé de changer de registres au fil de sa carrière.

Après des études d’art dramatique, Tom Hardy perce en 2001, à 24 ans, à la fois à la télévision et au cinéma, en étant engagé coup sur coup pour jouer des soldats dans Band of Brothers, la série militaire produite par Steven Spielberg et Tom Hanks, et La Chute du Faucon Noir, de Ridley Scott. La diffusion de Frères d'armes précédant de quelques semaines la sortie du blockbuster, le rôle de John Janovek, bien que bref, marque bien sa première apparition à l’écran. Il croise d’ailleurs dès ce premier projet ambitieux quelques acteurs phares de sa génération, comme Michael Fassbender, Colin Hanks, Dominic Cooper ou James McAvoy.

Par la suite, Tom rejouera régulièrement des soldats, notamment dans la mini-série Colditz, en 2005, et dans Dunkerque, de Christopher Nolan, en 2017, mais il montre aussi rapidement son envie de diversifier les rôles, les genres et les types de tournage, passant aisément des petites productions anglaises aux blockbusters hollywoodiens.

Tom Hardy
Pathé/IUP/HBO
Vous aimez les chiens, vous aimez Tom Hardy, vous allez adorer ce compte Instagram

Dès 2002, il joue notamment dans la saga de SF Star Trek face à Patrick Stewart. Si Nemesis se révèle être un épisode mal aimé de la franchise (au point de devoir rebooter l’histoire sept ans plus tard), Tom gagne assez de notoriété pour enchaîner les projets, passant de thriller tels que Layer Cake, de Matthew Vaughn, ou RocknRolla, de Guy Ritchie, au film historique de Sofia Coppola, Marie-Antoinette, ou encore à la comédie romantique Amour et conséquence, en 2006.

En 2009, le premier rôle de Bronson, film coup de poing de Nicolas Winding Refn, change son statut. Déjà considéré comme un comédien à suivre, il devient instantanément un acteur incontournable, imposant sa force, sa folie et ses grognements si particuliers qu’il ne cessera de rejouer par la suite. A partir de ce tournant, il porte des productions de plus en plus ambitieuses sur ses épaules, comme le film de boxe Warrior ou les drames bien ficelés Des Hommes sans loi et Quand vient la nuit. Il accepte aussi plusieurs seconds rôles marquants : dans Inception, La Taupe ou The Dark Knight Rises, film de super-héros pour lequel il se muscle exagérément et s’exprime de manière encore plus inintelligible que d’habitude en menaçant Batman à travers un masque. 

En parallèle, il revient également à la télévision, bluffant dans Peaky Blinders, puis portant sa série Taboo, qu’il co-écrit, co-produit -avec Ridley Scott- et dont il tient le rôle-titre. En 2015, il succède à Mel Gibson dans la peau de Mad Max pour George Miller : Fury Road marque son époque pour son féminisme et scènes d’action incroyablement bien mises en scène. Puis il affronte un an après Leonardo DiCaprio dans The Revenant, qui reçoit l’Oscar du meilleur film. Une carrière bien remplie, donc, dont il parle en détails dans le dernier numéro de Première.

Marvel expliqué par Tom Hardy

A partir du 10 octobre, Tom Hardy sera donc de retour au cinéma dans Venom, puis dans quelques mois, il reviendra en Al Capone dans Fonzo, un biopic retraçant la fin de vie du mafieux.

D'autres "1e apparitions" de stars sont à lire dans notre dossier spécial :

La première apparition de Robert Downey Jr ? C’était dans Pound à 5 ans La première apparition d’Alain Chabat ? C’était dans Série noire à 21 ans