Kevin Spacey
Capture d'écran/YouTube

Frank Underwood/Kevin Spacey est de retour : "alors que 2020 approche, j’aimerais voter en faveur de plus de bonté dans le monde."

Sur sa chaîne YouTube, le comédien Kevin Spacey vient de partager une vidéo de Noël intitulée KTWK (pour "kill them with kindness") : vêtu d’un pull de Noël, remuant un feu de cheminée, l’acteur délivre un bref message de Noël à la façon de son personnage de House of Cards Frank Underwood : "vous ne pensiez tout de même pas que j’allais laisser passer l’occasion de vous souhaiter un joyeux Noël, pas vrai ? j’ai passé une excellente année, et je suis content d’avoir retrouvé la santé. Suite à quoi j’ai décidé de faire quelques changements dans ma vie, et j’aimerais vous inviter à en faire partie. 2020 approche, et j’aimerais voter en faveur de plus de bonté dans le monde. Oui, bon, je sais ce que vous vous dites : "il est sérieux ?". Oui, je suis mortellement sérieux. Et ce n’est pas si difficile, croyez-moi… La prochaine fois que quelqu’un fait quelque chose que vous n’aimez pas, vous pouvez l’attaquer frontalement, mais vous pouvez aussi retenir vos coups, et agir de façon inattendu. Vous pouvez… le tuer à coups de gentillesse.". La vidéo, publiée le 24 décembre, a accumulé près d’1,7 million de vues au moment où nous écrivons.

Ça commence à devenir une tradition, puisque le 24 décembre 2018, Spacey avait publié une vidéo similaire, intitulée "Let Me Be Frank" ("laissez-moi être honnête", ou "rendez-moi mon rôle de Frank (Underwood)"). Une vidéo dans laquelle l’acteur, très provocateur, se demandait : "Vous ne me jugeriez pas sans connaître les faits… si ?" Rappelons que Spacey, accusé en 2017 d’agression sexuelle sur mineur, a été viré de House of Cards en novembre 2017 dans la vague post-#MeToo. Mais en juillet 2019, rebondissement : la victime présumée de Spacey a décidé à la dernière minute de ne plus témoigner contre l’acteur, et la justice a donc tranché en faveur de ce dernier. De quoi qualifier 2019 d’"excellente année" pour Spacey, sans aucun doute. Mais de là à faire un véritable come-back ? Si Spacey est blanchi par la justice, pas sûr que les studios prennent le risque de l’engager dans une grosse production.

Kevin Spacey : les accusations d'agression sexuelle abandonnées dans le Massachusetts

Le dernier film de Spacey -qui a été effacé de Tout l’argent du monde de Ridley Scott- reste Billionnaire Boys Club, qui a connu un effroyable flop en salles fin 2017. Gore, tourné à l’automne 2017 et dans lequel il joue l’écrivain Gore Vidal, a été terminé il y a un an. Mais son producteur-distributeur Netflix (qui l'a viré de House of Cards) n’a pas l’air pressé de le sortir. Mais à Hollywood, tout est possible, et rien ne meurt jamais. Dans tous les cas, rendez-vous le 24 décembre 2020 pour la prochaine vidéo de la série de Noël que Spacey semble beaucoup s'amuser à tourner.