Jurassic World Fallen Kingdom
Universal Pictures France

Colin Trevorrow explorera de nouvelles terres.

Attention, énormes spoilers à suivre si vous n’avez pas encore vu Jurassic World : Fallen Kingdom.

« Si je dois conceptualiser chaque film, je dirais que Jurassic World est de l’action-aventure, que Fallen Kingdom est en quelque sorte de l’horreur-suspense et que Jurassic World 3 sera un thriller scientifique, dans la veine de Jurassic Park », confiait dernièrement Colin Trevorrow. Le réalisateur du premier volet reviendra derrière la caméra pour terminer la trilogie, après avoir confié les clés du camion à J.A. Bayona pour Fallen Kingdom. À la fin de ce dernier, les dinosaures sont libérés du manoir Lockwood et quelques plans nous montrent le T-Rex face à un lion dans un zoo, Blue près d’une zone résidentielle, ainsi que des ptérosaures en plein vol non loin de la voiture d’Owen et Claire. La scène post-générique (car il y en a une) va encore plus loin, avec les dinosaures volants posés sur la réplique de la tour Eiffel de Las Vegas. Un carnage en vue ?

La franchise semble se diriger vers un Jurassic Park à grande échelle - enfin un vrai « Jurassic World » -, où des espèces disparues depuis 65 millions d’années reprennent leurs droits face aux humains. Mais que sera vraiment Jurassic World 3 ? Si la franchise se tourne effectivement vers un épisode final en forme de film de survie/post-apocalyptique, le scénario s’écrit tout seul : les dinosaures sèment la pagaille aux États-Unis, dévorent tout sur leur passage et obligent les survivants à vivre cachés, pendant qu’Owen et Claire cherchent une solution pour rétablir l’ordre (quelque chose nous dit que l’ADN de Maisie Lockwood, clone de la fille de Benjamin, sera la clé de l’intrigue). Un mélange entre Mad Max et The Walking Dead plutôt excitant sur le papier, où l’humanité paye très cher son envie de jouer à Dieu. Exactement comme l’annonçait Ian Malcolm (Jeff Goldblum). 

Un T-Rex monté par un soldat

Sauf que Trevorrow parle d’un « thriller scientifique » pour décrire le scénario de Jurassic World 3. Et comme le thème de la transformation des dinosaures en armes vivantes est au coeur de Jurassic World et Fallen Kingdom, la suite pourrait bien continuer à explorer cette voie, mais de façon plus inattendue. Le docteur Henry Wu a - a priori - réussi à s’enfuir du manoir Lockwood avec l’ADN de nombreuses bestioles, ce qui pourrait lui permettre de développer de nouveaux dinosaures dressés au combat. Mais au lieu d’attaquer des être humains comme imaginé au départ, ils auraient pour cible d’autres dinosaures, ceux qui se promènent librement et menacent la population. « J'ai introduit quelques idées clés et certaines par le biais du docteur Wu », teasait Colin Trevorrow après la sortie du premier Jurassic World. « Que se passe-t-il quand la technologie du clonage devient open source ? (...) Il reste beaucoup de choses à développer. C'était ma responsabilité de pointer du doigt la direction à prendre ». Plus récemment, il évoquait l’idée d’un « T-Rex monté par un soldat (…) J’adore ça et j’adorerais le voir. Je ne sais pas si ça marcherait dans cette franchise, mais c’est super cool ». Voilà qui serait révolutionnaire à l’échelle de la saga, désormais obligée d’aller toujours plus loin pour assurer le spectacle et éviter la redite.

Dans une interview à Total Film, il précise cependant que l’Indoraptor sera le dernier dinosaure hybride et assure à Konbini qu’une facette inédite sera abordée dans Jurassic World 3 : « l’aspect paléontologique, scientifique, le fait que ces créatures aient réellement existé ». Reste à savoir ce qu’il entend réellement par là. 

Jurassic World 3 sortira en juin 2021 en salles.

Prochainement au Cinéma