Twentieth Century Fox France

"S’il avait vécu, la fin du film n’aurait eu aucun sens"

Titanic, le deuxième plus grand succès de tous les temps en rapportant 2,1 milliards de dollars au box-office mondial (derrière Avatar et ses 2,7 milliards récoltés depuis 2009), reviendra à 21h sur TMC. Le film de James Cameron raconte l’une des plus belles histoires d’amour du cinéma, entre Rose (Kate Winslet) et Jack (Leonardo Dicaprio), mais aussi l’une des plus tragiques avec la mort de ce dernier. Aujourd’hui encore, les fans continuent de se demander pourquoi Rose n’a pas laissé une place sur la planche pour que son amant survive à l’eau glacée, en attendant l’arrivée des secours. Fin 2017, James Cameron répondait encore une fois à cette question auprès des journalistes de Vanity Fair. Pour le metteur en scène, la mort de Jack était évidente dès le départ.

Pour Kate Winslet aussi, Rose a laissé m20 ans après, Kate et Leo échangent toujours des répliques de Titanicourir Jack dans Titanic

"La réponse est toute simple, il est dit dans la page 147 du script que Jack allait mourir. Évidemment c’était un choix artistique. Cette planche était juste assez grande pour la maintenir hors de l’eau, et pas lui… Je trouve ça bête vraiment que nous ayons cette discussion encore 20 ans plus tard. Mais ça montre en tout cas à quel point nous avons réussi à faire de Jack un personnage si attachant, que le public se sente vraiment blessé de l’avoir vu mourir. S’il avait vécu, la fin du film n’aurait eu aucun sens. Le film parle de la mort et de la séparation, il devait mourir. Donc peu importe qu’il y ait de la place sur la planche ou qu’il se fasse écraser par l’une des cheminées du bateau, il fallait qu’il meurt. C’est de l’art. Les choses se produisent pour des raisons artistiques, pas pour des raisons logiques", explique le réalisateur.

Quelque temps plus tôt, Kate Winslet expliquait que selon elle, Rose avait laissé mourir Jack dans Titanic. L'actrice retrouvera James Cameron dans Avatar 2, prévu pour le 16 décembre 2020 au cinéma

Titanic a 20 ans : l’interview de James Cameron par Première