Guillermo del Toro Pinocchio
DPA/ABACA/Disney

Contrairement au remake que prépare Disney.

Présent au Festival du Film de Marrakech, Guillermo del Toro a répondu aux questions sur son prochain film, une nouvelle adaptation de Pinocchio produite par Netflix, comme le rapporte le site The Hollywood Reporter. Le réalisateur a prévenu qu’il ne s’agirait pas d’"un Pinocchio pour toute la famille". Sous-entendu : contrairement au remake que prépare Disney.

Guillermo del Toro va enfin tourner son Pinocchio… pour Netflix

Quand on l’interroge sur le caractère potentiellement politique du film, le réalisateur mexicain n’hésite pas un seul instant : "Bien sûr. Pinocchio pendant l’ascension de Mussolini, faites le calcul. Une marionnette pendant la montée du fascisme, bien sûr que c’est politique." Guillermo del Toro compte sur l’aspect narratif du cinéma pour faire passer des messages. "On peut rarement avoir des discussions productives dans la vraie vie en ce moment, c’est trop tendu, explique-t-il. C’est beaucoup plus facile de m’écouter si je vous raconte ‘Il était une fois …’."

Début du tournage de Scary Stories to Tell in the Dark, le prochain projet horrifique de Guillermo del Toro

Dans cette nouvelle adaptation, Guillermo del Toro souhaite dresser un parallèle entre la marionnette qui prend vie et la créature du Dr Frankenstein dans le roman de Mary Shelley. Il explique que Pinocchio est une "créature créée grâce à des moyens non-naturels par un père dont il s’éloigne ensuite, et qu’il doit faire l’apprentissage de l’échec, la douleur et la solitude".

A lire aussi sur Première

Triple Frontière cartonne sur Netflix

Le géant du streaming multiplie les effets d’annonce pour vanter le succès de ses propres distributions. Le film Triple frontière de J.C Chandor avec Ben Affleck et Oscar Isaac dépasserait ainsi les 45 millions de vues par foyer.