Gods of Egypt
SND

Leonidas versus Jaime Lannister dans le trailer taré de Gods of Egypt.

A 21h, NRJ 12 diffusera pour la première fois en clair Gods of Egypt, d'Alex Proyas, sorti au cinéma en 2016, dont le pitch se résume assez facilement. Dans l'Egypte antique mythologique, le dieu Set prend le pouvoir en battant Horus et en lui arrachant les yeux. Avec l'aide d'un voleur humain, Horus va prendre sa revanche.. Sa promotion misait tout sur des designs fous et des scènes d'action à tout va (qui auraient coûté 140 millions de dollars à Lionsgate), mais avait été malmenée par une polémique autour du "whitewashing" des personnages clés de l'intrigue : le rôle de Set est tenu par l'Ecossais Gerard Butler tandis que le Danois Nikolaj Coster-Waldau incarne Horus. Soit Leonidas de 300 versus Jaime Lannister de Game of Thrones

Gods of Egypt : les ravages du whitewashing

Mais s'il n'y avait que ça ! Cette vidéo promet un grand moment de folie numérique, de n'importe quoi visuel, de taglines surréalistes ("the battle for mankind begins !" Pardon ?) de production design en roue libre. Et c'est Owen Paterson, le chef décorateur des Wachowski (de la trilogie Matrix à Speed Racer) qui signe le production design. Des dieux d'Egypte version Chevaliers du Zodiaque, des cobras géants cracheurs de feu, des acteurs agrandis par rapport aux autres, du fond vert à qui mieux mieux... Sur le papier ça pourrait être une version grand écran du superbe roman Royaumes d'ombre et de lumière de Roger Zelazny. On se repasse cette vidéo un peu dingue en boucle, en voulant y croire. Alex Proyas, "visionary director" de The Crow et Dark City prophétisant Matrix dans les 90's, semble être passé dans un autre monde. Car au fond de nous on a très envie de voir Gods of Egypt.

Qui est Elodie Yung, la bombe française de Gods of Egypt ?