Bruce Lee dans Once Upon a time... In Hollywood 2
capture d'écran YouTube

L’ancien partenaire de combat de la star du cinéma de kung-fu se rallie à la fille de celui-ci, Shannon Lee. En cause : la représentation caricaturale de Bruce Lee dans Once Upon a time… In Hollywood.

"Un connard arrogant". Voilà comment Shannon Lee, fille de Bruce, a ressenti le portrait de son père fait par Quentin Tarantino dans Once Upon a time… In Hollywood. Dans ce nouveau long-métrage se déroulant dans l’industrie hollywoodienne de la fin des années 60, le Bruce Lee fictif se prend une raclée magistrale par le personnage de Brad Pitt. Et passe également pour une diva prétentieuse, ce qui n’a pas été au goût de l’entourage de la star iconique des films d’arts martiaux.

Shannon Lee, fille de Bruce Lee, tacle sévèrement Quentin Tarantino

Après Shannon Lee, c’est au tour de Dan Inosanto, ex-partenaire d’entraînement de Bruce Lee, de critiquer le choix artistique de Tarantino. Dans Variety, relayé par Indiewire, Inosanto a tenu à clarifier les choses : "Bruce Lee n’aurait jamais dit du mal de Mohammed Ali parce qu’il a pavé le chemin que celui-ci a suivi. En réalité, [Bruce] était plus dans la boxe que les arts martiaux."

Once Upon a time… In Hollywood va-t-il sortir en mini-série chez Netflix ?

Cette pique envers Tarantino est une réponse directe à l'une des scènes d’Once Upon a time… In Hollywood, déjà entraperçue dans la bande-annonce. Dans le film, le Bruce Lee de Tarantino argue qu’il peut battre Cassius Clay (nom de baptême de Mohammed Ali). Or, dans le livre de 1987, Making of Enter the Dragon, dont quelques extraits ont été relayés par Complex en 2017, Bruce Lee en personne affirmait : "Tout le monde dit que je devrais combattre Ali un jour. J’ai étudié chacun de ses mouvements, j’essaie de comprendre comment il pense et bouge. Regardez ma main, c’est une petite main chinoise. Il me tuerait."

Once Upon a time… In Hollywood : Margaret Qualley ne voulait pas montrer ses pieds à Tarantino

Dans Variety, Dan Inosanto renchérit en expliquant que Bruce Lee "a représenté les Américains d’origine asiatique" et qu'"il était très compliqué de se faire une place [dans l’industrie] en tant qu’asiatique à l’époque. [Bruce] a aussi pavé la voie pour toutes les stars de cinéma d’action." Des dires qui corroborent ceux de Shannon Lee affirmant que le portrait de son père dans Once Upon a time… In Hollywood le traite "comme avait pu le faire le Hollywood blanc lorsqu'il était vivant.

On attend désormais un troisième round avec, peut-être, une réponse de Quentin Tarantino.

Once Upon a time… In Hollywood : Selon Tarantino, le personnage de Leonardo DiCaprio est bipolaire

A lire aussi sur Première

Tarantino défend 'son' Bruce Lee

Le cinéaste revient enfin sur la polémique entourant son nouveau film Once Upon a time... In Hollywood et sa représentation à l'écran du légendaire Bruce Lee.