Warner Bros/StudioCanal/Viacom18 Motion Pictures/Tempesta2018

Entre nouveautés et retour de grands classiques, le programme de ce sixième jour de compétition du Festival de Cannes 2018 a de quoi réjouir les amateurs. 

Après Jahar Panahi samedi, ce sont Alice Rohrwacher et Kore-Eda Hirokazu qui présentent ce dimanche leur film, tous deux présents en compétition officielle. La réalisatrice, Grand Prix à Cannes en 2014 pour Les Merveilles, dévoile ce samedi Heureux comme Lazzaro, qui raconte l’amitié précieuse entre Lazzaro, jeune paysan, et Tancredi, fils de marquise. Le cinéaste japonais – primé à Cannes en 2013 pour Tel père, tel fils (Prix du jury) et en 2004 (prix d’interprétation pour Yûya Yagira pour Nobody Knows) - présente pour sa part ce dimanche Une affaire de famille (Shoplifters), qui suit une famille pauvre, vivant de petits larcins, qui recueille une petite fille livrée à elle-même. Une famille heureuse jusqu’à ce qu’un incident change tout.

Cannes 2018 : Découvrez la sélection officielle

Dans la section Un certain regard, Manto de Nandita Das, un biopic sur la vie de l’écrivain Saadat Hasan Manto, est à découvrir ce dimanche. Tout comme Meurs, monstre, meurs d’Alejandro Fadel, qui suit un officier de police rurale qui enquête sur une série de meurtres de femmes retrouvées décapitées. La Croisette accueille également aujourd’hui Gilles Lellouche et Wim Wenders qui présentent respectivement, hors compétition, Le Grand Bain et Pope Francis – A man of his words. Outre Hyènes de Djibril Diop Mambéty, film présent en sélection officielle cannoise en 1992, Cannes Classic propose ce dimanche un rendez-vous incontournable : la projection de 2001 : l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick en 70mm, copie tirée à partir d’éléments du négatif original.

 

Cannes 2018 : Christophe Honoré à perdre haleine [Critique]

Au programme ce dimanche du côté de La Quinzaine des réalisateurs : Climax de Gaspard Noé, Weldi (Mon cher enfant) de Mohamed Ben Attia et Leave No Trace de Debra Granik. Du côté de La Semaine de la critique, deux films sont à découvrir : Chris The Swiss d’Anja Kofmel ainsi que Nos batailles de Guillaume Senez. Enfin, Le Destin de Youssef Chahine est projeté ce soir au cinéma de la plage.

Pour suivre les temps forts du festival, jusqu'au 19 mai, rendez-vous dans notre dossier spécial Cannes 2018, ainsi que dans les kiosques.

 

Prochainement au Cinéma