Apprentis Parents
Capture d'écran Paramount Pictures

Coup de coeur pour ce film en salles le 27 février.

Pete et Ellie, un couple d’Américains working class comme on n’en voit que dans les films (joués par Mark Wahlberg et Rose Byrne, ils retapent des maisons en chemise à carreaux et boivent du vin blanc), décident d’adopter un ado, et les voilà avec trois enfants sur les bras : deux petits et leur grande soeur de 15 ans, Lizzie, plutôt duraille...

Avec un tel pitch, on pouvait s’attendre au pire et, pourtant, Apprentis parents est une extraordinaire surprise : une superbe comédie dramatique, une vraie, extrêmement bien écrite, jusque dans ses moindres détails et ses seconds rôles (les séquences au centre d’adoption avec les indispensables Tig Notaro et Octavia Spencer sont brillantissimes), qui fait penser à un film oublié des frères Farrelly. Apprentis parents part des clichés (les ados relous, les parents maladroits) pour les transcender. C’est bien beau, tout ça.

Apprentis parents de Sean Anders sort le 27 février 2019

A lire aussi sur Première

Que vaut la fin de The Rain sur Netflix ?

De l'avis général, cette saison 3 est bien plus réussie que la précédente et permet à la série danoise de boucler son histoire de manière acceptable.