DR

Ce mercredi dans les salles, Noémie Lvovsky joue Rosalie Blum, François Cluzet est un Médecin de Campagne et Ben Affleck affronte Henry Cavill dans Batman V Superman.

Choix n°1 : Rosalie Blum de Julien Rappeneau avec Noémie LvovskyKyan Khojandi...

Synopsis : Vincent Machot connaît sa vie par cœur. Il la partage entre son salon de coiffure, son cousin, son chat, et sa mère bien trop envahissante. Mais la vie réserve parfois des surprises, même aux plus prudents... Il croise par hasard Rosalie Blum, une femme mystérieuse et solitaire, qu'il est convaincu d'avoir déjà rencontrée. Mais où ? Intrigué, il se décide à la suivre partout, dans l'espoir d'en savoir plus. Il ne se doute pas que cette filature va l’entraîner dans une aventure pleine d’imprévus où il découvrira des personnages aussi fantasques qu’attachants. Une chose est sûre : la vie de Vincent Machot va changer…

Adaptation du roman graphique de Camille Jourdy.

L'avis de Première : Parce qu’il déploie un univers à partir d’une image ou d’un son qui reste dans la tête, un film vaut parfois plus que ce qu’on voit à l’écran. Avec la fièvre d’un gamin bâtisseur devenu démiurge, dont même les décors géants ont un goût de miniatures, Julien Rappeneau joue avec les points de vue de ses personnages qu’il mélange dans une symphonie colorée. C’est le charme discret de ce petit film qu’un murmure pourrait faire s’écrouler. On pense à Resnais (l’aspect ludique et sentimental). Mais Rosalie Blum a surtout le parfum entêtant d’une mélodie. C’est la sonate de Vinteuil : un thème exprimant la soif d’un charme que rien ne sait assouvir. Le film dissout les cloisons entre passé et présent, réel et imaginaire, et révèle à chaque fois qu’on l’entend les mystères d’un monde (provincial) quasi disparu. Peu importe que cet air soit accompli ou un peu maladroit, il suffit de quelques notes pour vous faire aimer un film. Quelques notes pour aimer Rosalie Blum.

Bande-annonce : 

 

Choix n°2 : Médecin de Campagne de Thomas Lilti avec François CluzetMarianne Denicourt...

Synopsis : Tous les habitants, dans ce coin de campagne, peuvent compter sur Jean-Pierre, le médecin qui les ausculte, les soigne et les rassure jour et nuit, 7 jours sur 7. Malade à son tour, Jean-Pierre voit débarquer Nathalie,  médecin depuis peu, venue de l’hôpital pour le seconder. Mais parviendra-t-elle à s’adapter à cette nouvelle vie et surtout relever le défi de remplacer celui qui se croyait… irremplaçable ?

L'avis de Première : Malgré son titre, Médecin de campagne est moins balzacien que Hippocrate, le précédent film de Thomas Lilti. Ici, foin de l’ambition aveugle ou des petits arrangements. JeanPierre Werner est un honnête homme qui s’amuse à mettre quelques bâtons dans les roues de sa consœur, à la façon d’un bizutage pas bien méchant – leur relation n’est pas ce qu’il y a de plus réussi. Ce qui intéresse Thomas Lilti, davantage encore que dans Hippocrate, c’est la proximité avec les personnages, qu’il rend sensible en montrant la précision de leurs gestes et à travers les dialogues. "Les médecins interrompent les patients toutes les vingt-deux secondes, explique ainsi le héros à sa consœur. Le secret, c’est de les laisser parler car 80% du diagnostic nous est donné par eux." Cette manière quasiment proverbiale de présenter les choses définit Jean-Pierre Werner (et, au passage, le film) mieux que ne le font les circonvolutions psychologiques ou les envolées lyriques dont le cinéma intimiste hexagonal est friand. Nous sommes dans le concret, notamment avec les petites gens à qui le médecin rend visite, tous croqués à bonne distanceavec une infinie tendresse. Au centre du dispositif: François Cluzet, acteur qui nous est spontanément familier. S’il fallait prescrire un remède, ce serait lui.

Bande-annonce : 

 

Choix n°3 : Batman V Superman : L'Aube de la Justice de Zack Snyder avec Ben Affleck, Henry Cavill...

Synopsis : Ayant peur que les actions d'un super-héros semblable à un dieu ne soient pas contrôlées, le redoutable justicier de Gotham City se confronte au Messie des temps modernes de Metropolis, alors que le monde se demande de quel sorte de héros il a vraiment besoin. Et alors que Batman et Superman sont en guerre l'un contre l'autre, une nouvelle menace surgit, mettant l'humanité face à un danger d'une ampleur sans pareil.La suite du film Man of Steel.

Pas d'avis pour ce film.

Bande-annonce : 

 

Les autres sorties ciné de la semaine sont ici