DR

De Meryl Streep à Ryan Reynolds et Andrew Garfield, en passant par La La Land.

Les Golden Globes 2017 ont mixé émotion et humour. Cinq moments à retenir de la 74e cérémonie, qui avait lieu hier soir à Los Angeles.

Golden Globes 2017 : Le triomphe de La La Land

Le discours contre Donald Trump de Meryl Streep 

Meryl Streep recevait le prix Cecil B. DeMille pour l'ensemble de sa carrière et en a profité pour s'attaquer à Donal Trump tout en célébrant la diversité à Hollywood. L'actrice a également rendu hommage à son amie Carrie Fisher, éternelle princesse Leia. À retrouver en intégralité (et en français) ici.

Le bisou entre Ryan Reynolds et Andrew Garfield 

Un petit bisou entre mecs en arrière-plan venu de nulle part, alors que Ryan Gosling montait sur scène pour recevoir son Golden Globe. Tellement gratuit que ça en devient génial. Visiblement, ça a beaucoup fait marrer Blake Lively, la femme de Reynolds.

La déprime de Kristen Wiig et Steve Carell

Pour présenter les long-métrages nommés pour le Golden Globe du meilleur film d'animation, Kristen Wiig et Steve Carell sont montés sur scènes. Un gros moment de (fausse) déprime où ils se souviennent de la première fois qu'ils ont vu un film d'animation. Carell évoque Fantasia et le divorce de ses parents qui a eu lieu dans le hall du cinéma, alors que Wiig se souvient d'avoir vu Bambi le jour où ses trois chiens se faisaient euthanasier. À mourir de rire.

L'hommage à Carrie Fisher et Debbie Reynolds 

Moment émotion aux Golden Globes 2017, lors d'un court mais très joli hommage à Carrie Fisher et Debbie Reynolds, décédées à quelques heures d'intervalle à la fin du mois de décembre. Un mélange d'extraits de films et d'images privées qui a touché l'assistance. 

Le sketch d'ouverture qui parodie La La Land (et est bourré de stars)

Jimmy Fallon a commencé très fort (en comparaison, son opening speech semblait bien fade) avec cette parodie de La La Land qui réunissait aussi bien Nicole Kidman que Kit Harington (Game of Thrones), ou bien encore Evan Rachel Wood (Westworld), John Travolta et les gamins de Stranger Things. Une vraie réussite. 

Bonus : l'arrivée inattendue de Brad Pitt

Personne ne l'avait annoncé mais il avait décidé de se déplacer. Brad Pitt était présent hier soir sur la scène des Golden Globes pour présenter Moonlight, le film de Barry Jenkins. Couvert d'applaudissements, l'acteur a dû attendre quelques secondes pour commencer son speech.