DR

La Weta pousse encore les limites de la performance capture.

Suprématie, le troisième volet du préquel de La Planète des singes, sortira cet été et après deux bandes-annonces brutales insistant sur l’aspect guerrier de cette suite, cet ultime montage parvient à les surpasser en terme d’intensité.

Nouvelle bande-annonce brutale de La Planète des singes : Suprématie

Visuellement, déjà, la performance capture proposée par la Weta est toujours plus bluffante au fil des épisodes : il est de plus en plus difficile de distinguer le vrai (les humains, les décors…) du faux, César et les autres singes étant animés numériquement à partir des mouvements d’Andy SerkisJudy Greer etc. Sur le fond, cette vidéo oppose toujours les hommes aux singes, en inversant les rôles : ce sont les primates qui font preuve de bonté (en recueillant une fillette, notamment), tandis que les humains sont représentés par le Colonel (Woody Harrelson, bestial), un être très violent qui semble bien décidé à exterminer ses adversaires. Le résultat est spectaculaire : Matt Reeves multiplie les plans marquants (les singes à cheval sur la plage ou dans la neige, leur refuge dans une grotte, les préparatifs de la guerre, l’avalanche…), en s’inspirant de nombreuses références cinématographiques (Apocalypse Now, Full Metal Jacket, Le Pont de la Rivière Kwaï etc.). "Vous êtes impressionnants", leur dit le Colonel en fin de vidéo. Il a beau être le grand méchant de l’histoire, sur ce coup là, on ne peut pas lui donner tort.

La Planète des singes Suprématie sortira le 2 août au cinéma. Voici sa nouvelle affiche :

DR