Marvel

A cause des "nombreux fans de (spoiler) qui sont énervés."

Attentions, spoilers ! Si vous n’avez pas vu Avengers : Infinity War, ne lisez pas la suite.

Venu au Comic-Con de San Diego pour présenter le film Assassination Nation, thriller dans la veine d’American Nightmare qu’il co-produit via sa société AGBO, Joe Russo a expliqué au public : "Depuis la sortie d’Infinity War, j’évite les réseaux sociaux, car il y a de nombreux fans de Loki qui sont énervés." "On ne sait pas vraiment s’il rigolait", tweete dans la foulée le magazine Total Film, présent sur place. Cette réponse du réalisateur a en tout cas bien fait rire les fans de Marvel présents… et les internautes, qui s’amusent à commenter sous le post que les metteurs en scène "étaient prévenus" dès le premier Avengers, Loki affirmant haut et fort "J’ai une armée" (de fans).

Tom Hiddleston : "J'adore jouer Loki, mais j'ai aussi besoin d'essayer des rôles différents"

La mort du demi-frère de Thor, qui ouvre le film, a déjà été récemment justifiée par l’acteur Tom Hiddleston, qui a expliqué que le fait de montrer son personnage "se surnommant lui-même ‘fils d’Odin’", puis qu’il soit assassiné par Thanos dès le début de l’intrigue « bouclait le chemin parcouru de Loki, tout ce qu’on pouvait faire avec lui, c'était fort. Sa mort a élevé les enjeux émotionnels et dramatiques. (En y assistant) vous comprenez que Thanos est plus dangereux que tous les personnages qui l’ont précédé."

Les réalisateurs n’ont pas encore véritablement expliqué ce choix, mais ils attendent peut-être la sortie d’Avengers 4 pour analyser leur diptyque. En éliminant celui qui était jusqu’ici considéré comme "le meilleur méchant de Marvel" (et ce même si le personnage a beaucoup évolué depuis le premier épisode de Thor), les créateurs ont en tout cas immédiatement imposé Thanos comme un adversaire redoutable. On saura à partir du 24 avril prochain si Loki est véritablement mort ou si les scénaristes ont trouvé un moyen de le faire revenir dans l’aventure…

Tom Hiddleston : "Joss Whedon, merci d'avoir fait de Loki mon Hans Gruber"