Dans le dernier numéro de Première, nous étions revenu sur la genèse de A la poursuite de demain, la dernière production Disney réalisée par le génial Brad Bird (Le Géant de fer, Les Indestructibles, Mission : Impossible Protocole fantôme). Un film très ambitieux -Brad a refusé de faire Star Wars : Le Réveil de la Force à son profit- où une lycéenne surdouée, Casey (Britt Robertson) part à la découverte d'un monde parallèle de SF rétro avec l'aide de Frank (George Clooney), un inventeur reclus qui a été chassé de ce paradis de la science triomphante. Le film est sorti vendredi aux USA le verdict est tombé : 32,9 millions de dollars au démarrage, c'est bien parti pour être un flop, le film ayant coûté 190 millions...>>> Box-office US du 24 mai : démarrage raté pour A la poursuite de demainExploration de la mythologie Disney, script mystérieux de Damon Lindelof (Lost), grand sujet de SF pulp surexcitante, promo "mystérieuse" (lire : obscure)... Autant d'indices qui rappellent forcément John Carter, autre grand film de SF épique réalisé par un vétéran de Pixar (Andrew Stanton) qui en 2012 s'était révélé un des plus gros flops de l'histoire de Disney. Interrogé par Première, Brad était conscient du parallèle : "Il y a des similitudes", nous concédait Brad le mois dernier, bien avant la sortie de son film. "Ce sont deux gros films de SF qui ne sont ni des suites ni des adaptations et qui n’ont aucun schéma préconstruit pour convaincre les studios qu’ils vendront autant de pop-corn que les autres. Attention, je n’ai rien contre les suites. J’en ai fait une et je vais écrire et réaliser Les Indestructibles 2. Mais elles laissent de moins en moins de place pour le reste. Aujourd’hui, l’originalité est devenue difficile à financer, ou alors elle est synonyme de tout petit film. Je me fais du souci pour une industrie qui ne souhaite investir que dans des concepts déjà vus, déjà connus." En attendant, Brad est donc reparti bosser sur Les Indestructibles 2 pour Pixar. "Déjà vus, déjà connus...">>> A la poursuite de demain : Brad Bird a-t-il eu raison de refuser Star Wars 7 ?Et en France ? Le film est sorti le 20 mai dernier, a bien démarré pour sa première journée mais il faudra encore attendre pour savoir si le public français sera sensible à la promesse d'aventure de Brad.Bande-annonce d'A la poursuite de demain :