DR

Il y a quelques mois déjà, Brad Bird annonçait qu'il travaillait sérieusement sur la suite de son petit bijou griffé Pixar, Les Indestructibles. Carton aussi bien critique que public, le long métrage d’animation, rappelons-le, avait récolté plus de 630 millions de dollars de recettes lors de sa sortie en 2004. Dans un entretien accordé avec Comingsoon.net, le réalisateur du récent Tomorrowland s’explique sur la longue attente (plus de dix ans !) dans laquelle il a laissé les fans de la famille de super-héros la plus cool de tous les temps : "Je n’aurais pas pu faire ce film (Les Indestructibles 2) juste après le premier. Et je n’aurais pas voulu. Je connais certains réalisateurs qui font un film puis attaquent directement la suite. A moins qu’il ne s’agisse d’une production conçue en plusieurs parties, comme Le Seigneur des Anneaux, je préfère toujours faire quelque chose de différent puis revenir plus tard sur ce que j’ai commencé". Et d’ajouter : "Ceci dit, je suis impatient de m’y remettre".>>> Du Géant de Fer à Tomorrowland : Le talent de Brad Bird en moins de 3 minutesOn attend maintenant avec impatience de savoir à quelles folles aventures Bob Parr, sa femme Helen et leurs enfants Violette, Flèche et Jack-Jack, vont se mesurer. A ce propos, Brad Bird reste très évasif mais laisse quand même de minuscules indices : "Il y a quelques idées que je n’ai pas utilisées dans le premier volet des Indestructibles. Je voulais les intégrer au scénario, mais elles ne fonctionnaient pas. D’autres détails me tenaient à cœur, et j’aurais été obligé de les sacrifier. Mais je voulais revenir avec une idée globale pour connecter le film au premier, tout en l’emmenant ailleurs. C’est ce qui a pris le plus de temps".  On n’ose pas trop faire d’hypothèses sur cette avant-dernière déclaration mais on fait 100% confiance au duo Brad Bird / Pixar pour nous mijoter un cocktail explosif. En attendant, Le Voyage d’Arlo, dernier fleuron du célèbre studio d’animation, sera en salle le 25 novembre prochain. Bande-annonce :