DR

Split-screen, filtres colorés et garage rock sixties au programme, dans un beau montage tricolore. 

A l’heure où le gouvernement de François Hollande nous enjoint à mettre un drapeau tricolore à notre fenêtre, les dubitatifs ont une solution alternative. Moins consensuelle certes (présence d’armes à feu et d’explosifs) mais plus cinéphile, à portée de clic : pour participer à l’hommage national suite aux attentats du 13 novembre à Paris, ou juste s’aérer la rétine, il est également possible de visionner un supercut bleu-blanc-rouge. Non pas comme on pourrait le croire dédié au cinéma du polonais Krzysztof Kieślowski, qui a élaboré une célèbre trilogie sur ce code couleur dans les années 1990, mais sur celui, pop, politique et sexy, du Jean-Luc Godard des années 1960.

Le youtubeur Cinema Sem Lei a en effet eu l’idée de faire un montage en se concentrant sur ces fameux trois pigments à travers la filmo du pape suisse de la Nouvelle Vague française. Au milieu des filtres et des split-screens, on retrouve ainsi remixées les tirades de Bebel dans Pierrot Le Fou, la ligne de hanche de Brigitte Bardot dans Le Mépris et le visage lumineux d’Anna Karina dans Une femme est une femme ou Made in USA, sur un air de garage rock sixties.  

A lire aussi sur Première