DR

L’association catholique Promouvoir est à l’origine de cette nouvelle interdiction.

Le Conseil d’Etat a confirmé vendredi 13 janvier, en dernier recours, que le film de Lars Von Trier restera désormais interdit aux moins de 18 ans. La juridiction avait été saisie par la ministre de la culture après que la cours administrative d’appel de Paris eut donné raison à Promouvoir, une association proche des milieux catholiques intégristes qui veille à défendre les « valeurs judéo-chrétiennes et de la famille » en demandant notamment la censure des films qu’elle juge trop violents ou contenant trop de scènes de sexe.

Antichrist, La vie d'Adèle et Love : Faut-il changer la loi ?

Après Baise-moi de Viriginie DespentesKen Park de Larry ClarkLove de Gaspar NoéLa vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche ou encore le diptyque Nymphomaniac du même Lars Von Trier, c’est donc au tour d’Antichrist du cinéaste danois de perdre son visa d’exploitation et d’être ajouté au tableau de chasse de Promouvoir. Antichrist, film subversif mêlant violence gore, torture psychologique et sexe explicite avec Charlotte Gainsbourg et Willem Dafoe, avait marqué les esprits à Cannes à sa sortie en 2009. La bande-annonce : 

Connaissez-vous l'histoire du premier film censuré en France ?