DR

Avec une histoire à l’ancienne, peu de surprises mais beaucoup de coeur.

Un remake venu du froid. Présenté en compétition au Festival international du film d’animation d’Annecy, La Guerre des tuques 3D revisite le long-métrage (live) éponyme, sorti en 1984 dans les salles québécoises. La version animée a connu un immense succès dans la province du Canada l’année dernière, se permettant même de dépasser La Reine des neiges de Disney. 

L’histoire de deux groupes de gamins, qui pour s’occuper durant les vacances d’hiver se lancent dans une bataille de boules de neiges très organisée. Luc et Sophie s'imposent comme les généraux de leur armée respective. Mais ce qui au départ s'annonçait comme un jeu devient un conflit beaucoup plus sérieux. 

Un conte fait pour rassembler toute la famille à l’animation irréprochable (le rendu de la neige est magnifique), mais qui manque globalement d’enjeux et d’humour pour accrocher les spectateurs de plus de dix ans. Ce qui n’empêche pas La Guerre des tuques 3D de toucher au but par instants, quand le film se débarrasse de sa morale simplette - mais noble.

Si Annecy présente la version québécoise, un doublage franco-français devrait être réalisé pour la sortie dans l’Hexagone, prévue pour la fin de l’année si tout va bien. Ce qui pourrait changer bien des choses…

La Guerre des tuques 3D, de Jean-François Pouliot et François Brisson est présenté en compétition à Annecy 2016.